10 règles d'or pour manager une équipe à distance

Remote
Temps de lecture :
10 minutes
4/10/21
🤓
10 minutes
4/10/2021
Découvrez la vie de l'équipage Juliette en 100% remote. Une vie d'entreprise intégralement en télétravail, depuis la maison ou à l'autre bout du monde.

Salut matelot ! Ed au rapport, pour parler REMOTE. Comme tu le sais sans doute, dans la team Juliette, on pratique le télétravail intégral depuis nos débuts. Alors le travail à distance, ça nous connaît. D’ailleurs, la majorité des matelots de notre Équipage pratiquait déjà le full remote avant de rejoindre l’aventure Juliette… Du coup, on commence vraiment à développer une véritable expertise dans le domaine. 

Et mon petit doigt me dit que tu aurais besoin de petits conseils pour apprendre à manager une équipe à distance... Je te rassure, jeune mousse : avec un peu d’organisation et une excellente communication inter-équipe, il est tout à fait possible d’entretenir sa cohésion d’équipe, même en télétravail. Comme tout, le management d’équipe, ça s’apprend !  Dans cet article, tu découvriras les 10 règles d’or de Juliette pour gérer et manager efficacement une équipe à distance. En route, mauvaise troupe !


10 règles d'or pour manager une équipe à distance

  1. Faire preuve de transparence.
  2. Fédérer ses troupes autour d’objectifs communs.
  3. Fixer des rendez-vous réguliers.
  4. Célébrer les petites (et grandes) victoires.
  5. S’équiper des bons outils.
  6. Se voir en équipe régulièrement.
  7. Se faire confiance.
  8. Responsabiliser les collaborateurs.
  9. Favoriser le travail en équipe.
  10. Cultiver un sentiment d’appartenance.


Examinons ces recommandations de plus près… 🔎


1. Faire preuve de transparence

Icone transparence et checklist mentionnant : feedback, Visibilité, chiffres-clés

Je commence par cette règle d’or parce qu’elle est PRI-MOR-DIALE (un peu comme le cornichon dans les burgers, tu comprends…). Favoriser la transparence au sein de son entreprise, ça veut dire : 

  • Partager des feed-backs honnêtes. Qu’il s’agisse de complimenter un travail ou de souligner des pistes d’amélioration, c’est par le point de vue de l’autre qu’on enrichit son regard. Du coup, on n’hésite pas à être sincère et à partager son avis à ses collègues, sans langue de bois ! 

  • Donner à ses collaborateurs de la visibilité sur la stratégie de l’entreprise. Qu’ils travaillent à distance ou en présentiel, les collaborateurs ont besoin de connaître les défis actuels de leur entreprise, sa santé financière, ses parts de marché, ses prochaines stratégies…  Après tout, ce sont eux qui seront sur le pont pour permettre à l’entreprise d’atteindre ses objectifs !

  • Partager les chiffres-clés de l’entreprise. Quel est le taux d’engagement des réseaux sociaux de l’entreprise ou de son blog ? Combien de produits ou d’expériences ont été commandé(e)s ce mois-ci ? Quel est le chiffre d’affaires de l’entreprise ? Le nombre de nouveaux clients ?

    Plus les collaborateurs auront ces informations, plus ils pourront mesurer l’avancée de l’entreprise (ou ses difficultés). De quoi leur permettre d’évaluer du même coup l’impact de leur travail ! 


2. Fédérer ses troupes autour d’objectifs  


La Pyramide de Maslow, ça te parle ? Selon cette théorie incontournable élaborée par le psychologue Abraham Maslow, on doit tous.tes assouvir différents types de besoins pour nous sentir bien. Il y a d’abord les besoins élémentaires, comme manger à sa faim, avoir un toit sur la tête ou un boulot stable… Et puis il y a les autres besoins, ceux qui nous aident à nous dépasser, à nous sentir à notre place dans un groupe, à nous accomplir… 


Et justement, donner à ses collaborateurs l’occasion d’atteindre des objectifs leur permet de cocher trois besoins d’un coup : 

  • Le besoin d’appartenance 
  • Le besoin d’estime  
  • Le besoin d’accomplissement de soi  

Le savais-tu ? 🤔

Google, Netflix ou Twitter sont, comme Juliette, des adeptes de la méthode OKR (pour Objectives and Key Results). Le principe ? Impliquer chaque équipe et collaborateur dans la réussite globale de l’entreprise. Comment ? En leur fixant plusieurs types d’objectifs, à différentes échelles. Plus concrètement, ça consiste à : 


  • Définir un objectif global (l’OKR d’entreprise), qui est commun à toute l’équipe Juliette. Il s’agit plutôt d’une vision qui nous guide et donne du sens à notre travail ! (Notre mission, pour rappel : proposer de super produits naturels et ecofriendly, qui font du bien à l’Homme et à la planète !)

  • Définir les objectifs collectifs (l’OKR d’équipe), qui concernent souvent une seule et même équipe. Leur but : permettre à chaque équipe de s’approprier les objectifs globaux de l’entreprise. C’est aussi une manière assez simple de célébrer les petites victoires au quotidien.

  • Fixer des objectifs professionnels individuels (OKR individuels) qu’on renouvelle tous les 4 mois et qui permettent à nos matelots de se concentrer sur leurs propres défis.

Pour que la méthode OKR soit une réussite, il est indispensable que l’entreprise communique sur sa vision et ses objectifs stratégiques. Tu comprends pourquoi on te disait que la transparence en entreprise, c’était vraiment indispensable ? 


3. Fixer des rendez-vous réguliers à deux : la base du management de proximité

Elliot est sur un ordinateur pendant que Roger est au téléphone. Au milieu, la mention " Communiquer et avec les bons outils"

Échanger régulièrement avec son manager a deux principales vertus : 

  • D’abord, les one-to-one réguliers permettent de garder contact et d’éviter tout sentiment d’isolation. Ces entretiens individuels sont aussi l’occasion, pour les employés, d’évoquer leurs difficultés ou points bloquants éventuels. 

  • C’est aussi le meilleur moyen de se tenir à jour régulièrement (sur les missions de la semaine, les prochains défis, les nouvelles idées qui sont apparues…), de recadrer ses équipes si besoin...

Chez Juliette, on s’inspire du style de management agile. Concrètement, chaque collaborateur parcourt son “sprint de la semaine” avec son manager. C’est l’occasion de piloter les objectifs de la semaine, et de mesurer la charge de travail de chacun ! Un sprint équilibré doit permettre à chaque matelot de terminer sa to-do hebdomadaire sans souffrance, tout en ayant le sentiment d’avoir accompli plein de choses ! 

⚠️ Attention, les sprints ne sont pas les seuls rendez-vous individuels essentiels au collaborateur en télétravail ! Pour manager une équipe à distance, il est essentiel d’appeler régulièrement chaque moussaillon pour vérifier que tout va bien. Un bon manager s’intéresse au bien-être de ses équipes et veille à prévenir les risques psychosociaux pouvant survenir dans un contexte de télétravail prolongé. 


4. Célébrer toutes les petites et grandes victoires

Ehhh oui matelot : pour rester motivée sur le long terme, une équipe doit pouvoir sentir que ses actions ont du sens et un impact sur l’entreprise ! N’hésite pas à célébrer les petites prouesses de tes collaborateurs régulièrement. Il peut s’agir de clients satisfaits, d’un nouveau challenge réussi ou de progrès sur les réseaux sociaux… 

S’il est facile de se féliciter à voix haute quand on travaille en présentiel, en télétravail, ça demande quelques automatismes… Mais ça en vaut la chandelle : il est beaucoup plus agréable de travailler seul(e) devant son écran quand notre équipe nous valorise régulièrement ! ☺️

👉  Chez Juliette, on dispose d’un canal Slack (tu sais, l’outil collaboratif dédié aux entreprises) consacré aux... encouragements. On l’utilise pour mettre en lumière des mots doux envoyés par nos clients, les prouesses de certains matelots, l’atteinte des objectifs fixés… C’est une super manière de se témoigner de la reconnaissance en quelques secondes. 😍


5. S'équiper des bons outils pour une communication efficace

On ne va pas se mentir : le télétravail serait nettement moins supportable sans les outils collaboratifs qui vont avec ! Notion, Trello, Asana, Slack, Teams, Zoom, Drive… On ne compte plus les outils de travail collaboratifs qui facilitent le partage d’informations. Tu ne sais pas quelle application de visioconférences choisir ou a besoin d’un outil pour suivre les projets de ton équipe ? Dans cet article dédié aux outils télétravail, on te dévoile tous les logiciels collaboratifs indispensables à l’équipage JU. 

6. Se voir régulièrement pour fédérer son équipe

Je préfère être honnête, mon p’tit père. Même les meilleurs outils collaboratifs ou les appels réguliers ne pourront jamais remplacer les moments d’équipe passés ensemble en présentiel. En télétravail, ton équipe a aussi besoin de se retrouver autour d’un bon repas, de rire autour d’un verre ou d’apprendre à se connaître grâce à une activité ludique. 

C’est pourquoi je te conseille de réunir tes troupes une à deux fois par an pour créer du lien ! Et entre temps, n’hésite pas à organiser des apéros virtuels tous les mois, ou à créer des canaux de discussion dédiés à la détente. Savoir manager une équipe à distance, ça demande aussi d’accorder une place importante à l’informel (puisque c’est l’informel qui permet de motiver une équipe et tisser des liens). 


7. Manager une équipe à distance grâce à la confiance

J’en suis à peu près sûr matelot : il n’existe aucune relation qui puisse marcher sans confiance. Ça vaut pour les relations familiales, amoureuses, amicales… et professionnelles, bien sûr. Spoiler alert : c’est encore plus essentiel en remote !  

Travailler à distance demande par définition de faire confiance, puisqu’on n’a pas les collaborateurs dans notre champ de vision. 

 Que se passe-t-il, quand on ne fait pas confiance à ses salariés ?

  • On les espionne (en surveillant leurs horaires, par exemple)
  • On les étouffe avec trop de règles… Et on les empêche d’avancer, du coup. 
  • On tombe dans les travers du micromanagement

Et c’est absurde ! Le principal atout du télétravail, c’est la liberté qu’il apporte et le mode de vie flexible qu’il procure. Un télétravailleur épanoui doit pouvoir voler de ses propres ailes, tester de nouvelles choses sans attendre 36 validations, ou organiser son emploi du temps comme il l’entend (de façon raisonnable, bien sûr). BREF : pour s’épanouir en télétravail, les collaborateurs doivent se sentir libres et autonomes - et crois-moi, c’est très motivant de sentir que ton manager a confiance en toi ! 


8. Responsabiliser les collaborateurs pour motiver ses équipes

Cette règle va de pair avec la précédente : qui dit confiance, dit responsabilités ! 

Tu te souviens de la Pyramide de Maslow dont je te parlais plus haut ? Eh bien, selon elle, plus on valorise un salarié en lui donnant des responsabilités, plus son estime de lui-même augmente… en même temps que son épanouissement. Logique, non ? 

Chaque moussaillon a besoin de sentir qu’il contribue à faire grandir un projet ! C’est d’ailleurs pour ça que les objectifs OKR vus plus haut sont précieux : observer les résultats concrets obtenus grâce à son travail, il n’y a rien de plus gratifiant ! 

Conclusion : n’hésite pas à déléguer certaines tâches pour responsabiliser les équipes


9. Favoriser le travail en équipe pour stimuler l’intelligence collective

Pas de doute, matelot : travail à distance et travail en équipe ne sont pas des antonymes. Pour lutter contre les sentiments d’isolement, il est essentiel de fixer à ses troupes des objectifs collectifs, à relever tous ensemble.  

Ca permet de stimuler l’esprit d’équipe des collaborateurs, et évite de laisser certain(e)s salarié(e) travailler dans leur coin. 

💡 Stimuler l’esprit solidaire des équipes en télétravail permet de préserver la cohésion d’équipe ! Chez Juliette, la solidarité fait partie de nos valeurs et on veille d’ailleurs à recruter des talents qui partagent cet état d’esprit. Télétravail ou non, on ne laisse aucun matelot sur le bord de la route. Comment ? En se montrant disponible dès qu’un coéquipier a besoin d’aide, en se formant mutuellement dès qu’on le peut, etc.

10. Cultiver un sentiment d'appartenance (onboarding, univers…)

"Tous dans le même bateau" avec les 4 mascottes dans un bateau en papier journal

Encore une fois, on en revient à Maslow : tout être humain a besoin de sentiment d’appartenance pour se sentir épanoui. Pour être heureux au travail, on a notamment besoin de sentir qu’on appartient à une tribu qui partage les mêmes valeurs que nous, les mêmes envies, la même passion même, parfois ! 

Et puis, quoi de plus plaisant que de sentir qu’on fait partie d’un grand projet qui nous ressemble ? 

Chez Juliette, on n’hésite pas à prendre du temps, à chaque nouvelle embauche, pour plonger nos nouvelles recrues dans notre univers loufoque. On essaye de rassembler nos collaborateurs autour d’enjeux communs. Par exemple, chez Juliette, on est tous sensibles à la cause environnementale. Lors de notre dernier séminaire d’entreprise, on a du coup, participé à une Fresque du Climat ! Un moment mémorable qui nous a permis de nous former en équipe sur les enjeux du changement climatique. 

Manager une équipe à distance, en conclusion

Tu l’auras sans doute remarqué, matelot : la plupart de ces règles d’or ne demandent pas la lune. Par contre, pour motiver et manager une équipe à distance, il faut posséder un savoir-être, des qualités comportementales essentielles, comme l’écoute, la confiance, l’esprit solidaire, l’empathie… Voire même une certaine intelligence émotionnelle !

En remote, un(e) bon(ne) manager sait se montrer attentif/ve et prévenant(e). Il/elle connaît les pièges du télétravail et sait les éviter.  En outre, il n’hésite pas à acquérir des outils pour faciliter le travail d’équipe et la transparence.

Je te rassure, matelot : être un bon manager, ça s’apprend avec le temps. Grâce à cet article, au moins, tu es briefé !  

Mascotte JU par Juliette

Inscris-toi à la newsletter Juliette pour suivre toutes nos actus !

Découvre les coulisses de l'équipage, les derniers tutoriels DIY, apprends-en plus sur la préservation de la planète mais aussi de ta santé.