L’auto-route cyclable, la voie royale du vélo pour arrêter de se faire tailler des shorts ?

Planète
Temps de lecture :
3 minutes
16/11/22
🤓
3 minutes
16/11/2022
Toi aussi t'as envie de changer le monde sans sacrifier ton plaisir ? Rejoins Juliette pour supprimer le plastique à usage unique de nos maisons !

Dans le cadre de son “plan vélo”, le Gouvernement a prévu de consacrer en 2023 près de 250 millions d’euros dans la construction de pistes cyclables et de parkings sécurisés. Le but : “’inscrire le vélo dans le quotidien des Français”. Il s’agit là d’une excellente nouvelle, quand on sait qu’en 2019, le secteur des transports représentait 31% des émissions de gaz à effet de serre en France. 

Mais alors, comment initier des changements véritablement efficaces, au service de la transition écologique ? En s’inspirant des meilleurs, peut-être ! 

Petit focus aujourd’hui sur la ville championne du biclou : Copenhague, évidemment ! En route vers la vélorution ? 🚴‍♀️

Copenhague, le royaume du vélo

Impossible de parler d’usage du vélo en ville sans évoquer Copenhague et ses 384 kilomètres de pistes cyclables. Celle que l’on surnomme “la capitale européenne du vélo” est aujourd’hui plus adaptée aux vélos qu’aux voitures ! D’ailleurs, les deux-roues y sont omniprésents. En 2021, la capitale comptait près de 675 000 vélos. Une réussite écologique qui ne relève pas du hasard ! 

Piste cyclable à Copenhague

La politique vélo de Copenhague en quelques chiffres

  • Ces dernières décennies, la capitale danoise a investi près de 137 millions d'euros dans la construction d’infrastructures dédiées aux cyclistes (dont des centaines kilomètres de pistes cyclables, des passerelles et ponts réservés au vélo…).

  • “Norrebrogade”, la voie cyclable “la plus fréquentée au monde”, accueille jusqu’à 42 000 vélos par jour, d’après les chiffres de la ville danoise.

  • 62 % des trajets quotidiens intra-muros sont réalisés à bicyclette, selon Copenhagenize - une société danoise de conseil en urbanisme cyclable.

💡 Le Danemark possède même son « ambassade du vélo », la Cycling embassy of Denmark

Comment expliquer le succès du vélo à Copenhague ?

Pour James Thoem, urbaniste et ancien directeur de Copenhagenize Danemark, les infrastructures danoises possèdent trois qualités indispensables pour une ville qui souhaite encourager la pratique du vélo : “elles sont sûres, entièrement interconnectées et agréables.”

Eh oui ! Car, spoiler alert, les Danois ne se sont pas réveillés du jour au lendemain avec une culture cycliste ou une conscience écologique. Ils ont surtout bénéficié, pendant plusieurs années, d’infrastructures exceptionnelles - et disposent aujourd’hui d’un réseau cyclable dense et bien pensé. 

Voici quelques exemples d’aménagements urbains construits dans la capitale danoise pour assurer la sécurité des cyclistes : 

  • À Copenhague, les cyclistes disposent d’auto-routes cyclables, séparées des voitures.
  • Les voies de vélo à double sens sont proscrites. À la place, les pistes sont latérales à la chaussée. 
  • Les pistes cyclables sont larges et présentes dans toutes les rues !
  • Dans les intersections, les passages des cyclistes sont facilement identifiables (pistes délimitées en bleu). Ils ne traversent jamais la route en même temps que les voitures. 
  • De nombreux détails facilitent la vie des cyclistes (comme les poubelles inclinées ou les rampes installées aux feux).
  • La ville propose des infrastructures dédiées aux cyclistes comme le Cykelslangen (ou “serpent à vélo”), un pont dédié aux vélos qui évite à leurs usagers de faire un détour pour traverser la ville (les voitures ne bénéficient pas de ce raccourci). 
  • Copenhague dispose en outre de voies vertes, sur lesquelles les feux de circulation sont synchronisés en fonction de la vitesse moyenne d’un vélo et non d’une voiture. Le but : prioriser les cyclistes et leur permettre de rouler plus longtemps sans poser le pied à terre. 
  • De nombreuses places de parking sécurisées sont proposées. 

📌 À retenir

Interesting fact : toutes les pistes cyclables existant à Copenhague aujourd’hui étaient, dans leur grande majorité, consacrées aux voitures il n’y a pas si longtemps… Il n’est jamais trop tard pour bien faire ! 

À Copenhague, on n’est pas forcément plus engagé qu’ailleurs

Pour Niels Torslov, ancien responsable du service « circulation » à la mairie, l’engouement danois pour le deux-roues s’explique simplement. « C’est le mode de déplacement le plus simple, le plus rapide et le moins cher », déclare-t-il au média Le Monde. En plus d’être sûr ! Toujours selon Le Monde, la capitale danoise compte très peu d’accidents de circulation. Tous modes confondus, ces derniers tueraient moins de 15 personnes par an. 

Ainsi, comme le précise Le Monde, les habitants de Copenhague sont seulement 5% à privilégier le vélo pour des raisons écologiques. En revanche, 56% apprécient la rapidité du vélo, 37% sa simplicité et 29% son caractère accessible.

Le vélo, même en famille ! 

Dans la capitale danoise, la pratique du vélo est même pratiquée en famille… grâce au vélo-cargo (aussi appelé “triporteur’). Ces vélos cargos (qui nous rappellent un peu les vélos de La Poste), permettent aux tribus nombreuses de circuler avec plusieurs mousses à bord ! 

 

L’autoroute cyclable, la voie royale du vélo en conclusion

La ville de Copenhague a été (re)pensée pour les cyclistes avant tout ! Quant à l’efficacité de son réseau de mobilité, elle s’explique par la politique de promotion du vélo opérée par la ville ces 30 dernières années. 

Aujourd’hui, l’ambition de la ville danoise ne s’arrête pas là. Copenhague vise 50% de trajets à vélo en 2025 (à Paris, la proportion de trajets effectués à vélo est de 4% selon l’INSEE). Il ne nous reste plus qu’à puiser un peu d’inspiration chez nos amis nordiques… pour bâtir des villes où il fait bon vivre et circuler !

DÉCOUVRIR
Mascotte JU par Juliette

[E-book] Découvrez pas à pas le recyclage du plastique avec vos enfants !

Recevez gratuitement la Recyclopédie dans votre boîte mail. Un e-book de 25 pages dédié au recyclage, de votre poubelle jaune jusqu'à la seconde vie de nos déchets. Découvrez une information simplifiée et illustrée, mettez en pratique vos connaissances lors de quiz et d'activités à réaliser avec vos enfants.
En cliquant sur "J'accepte", des cookies seront stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts marketing. Politique de confidentialité