DOSSIER : nos astuces pour se (ré)chauffer sans électricité (et préserver son porte-monnaie)

Planète
Temps de lecture :
9 minutes
24/10/22
🤓
9 minutes
24/10/2022
Toi aussi t'as envie de changer le monde sans sacrifier ton plaisir ? Rejoins Juliette pour supprimer le plastique à usage unique de nos maisons !

Bonjour matelot ! Aujourd’hui, on aborde un vrai sujet d’actualité : le chauffage (et la consommation énergétique qu’il implique). Dans le contexte actuel, on a tout intérêt à réduire nos frais de chauffage, et pour cause… Selon l’ADEME (l’Agence de la transition écologique), le chauffage représenterait 66% des consommations énergétiques d’un foyer (VS 11% pour la production d’eau chaude).

🎉  Bonne nouvelle : avec quelques astuces et un peu de bon sens, il est possible de se chauffer sans électricité et réaliser de belles économies… sans sacrifier son confort !

Voici, sans plus attendre, les meilleures astuces de grand-mère et éco-gestes à adopter pour se prémunir du froid à moindres frais  ! 🥶

Bien isoler sa maison : le réflexe de base 

Ce n’est pas un scoop, moussaillon. Plus un logement est bien isolé, plus il conserve sa chaleur… et moins il a besoin d’être chauffé ! À l’inverse, une maison peu ou mal isolée subit de multiples pertes de chaleur (au niveau de son toit, de ses murs, de ses fenêtres et planchers, des différents ponts thermiques…)

☝️ Bon à savoir 

Une bonne isolation permet d’éviter l’effet “paroi froide” et les murs gelés… Comme l’explique l’ADEME, avec une paroi à 14 °C et un air ambiant à 20 °C, on obtient une température ressentie de 17 °C. Autrement dit, chauffer son logement davantage n’a que peu d’effets sur un logement mal isolé…  

Comment isoler sa maison simplement ? 

  • Investissez dans des fenêtres en double ou triple vitrage. Si ce n’est pas possible, équipez-vous de rideaux isolants thermiques ou double épaisseur afin d’éviter les déperditions de chaleur. On trouve même sur le marché des rideaux thermiques avec doublure en polaire !

  • Appliquez du papier bulle (un excellent isolant thermique) ou du film de survitrage invisible sur vos fenêtres, ainsi que des joints autocollants.

  • Veillez à supprimer les ponts thermiques à l’aide de professionnels - c’est-à-dire les “zones de faiblesse” dans l’isolation d’une maison ou d’un immeuble (car la barrière isolante y est rompue). Ces ponts thermiques se situent entre les murs et les menuiseries, aux jonctions des façades et planchers, au niveau des balcons et ouvertures (fenêtres, portes…). 

💡 Le saviez-vous ?

Vous pouvez bénéficier d’aides financières pour entreprendre vos travaux de rénovation énergétique - et ce, avec ou sans conditions de revenus. Les conseillers de chez France Rénov’ se tiennent à votre disposition pour vous renseigner sur les aides financières disponibles. Parmi elles, on compte MaPrimeRénov’ (destinée aux résidences principales de plus de 2 ans). Le simulateur gratuit Simul’Aides peut aussi vous aider à estimer le montant d’aides que vous pourriez obtenir. 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le guide de l’ADEME intitulé “Isoler sa maison”.

Quelle est la température idéale à la maison ? 

Selon l’ADEME, elle se situe entre 19 et 21 °C dans les pièces occupées la journée. La nuit ou dans les pièces peu occupées en journée, elle baisse à 17 °C

💡  Pour optimiser le rendement de vos radiateurs, vous pouvez placer un réflecteur de chaleur entre votre mur et votre chauffage. Comme son nom l’indique, ce panneau (souvent métallique) permet de réfléchir la chaleur radiante en la diffusant vers l’intérieur de la pièce (et non vers l’extérieur). Un panneau réflecteur de chaleur est d’autant plus précieux dans un logement mal isolé.


Ne pas lésiner sur les vêtements ! 

Ça parait évident : le meilleur rempart contre le froid, ça reste de se couvrir. Préférez la vraie maille aux matières synthétiques comme le polyester ou le polyamide (dont l’inertie thermique, soit la capacité à retenir la chaleur, est quasi nulle…). On vous conseille donc d’investir dans de vrais isolants thermiques, comme la laine, le cachemire, le mohair, l’alpaga… C’est un petit budget, mais c’est efficace et durable.

Pour vous réchauffer de la tête au pied, vous pouvez aussi opter pour : 

  • les chaussettes thermiques et/ou chaussons : un excellent moyen d’isoler ses pieds du sol !

  • les sous-pulls thermiques - destinés en général aux amateurs de randonnées en haute montagne.

  • la fameuse “technique de l’oignon”, consistant à s’habiller en multicouches afin de créer des petites couches d’air chaud entre les vêtements. La technique ?  Commencer par une première couche avec un tricot de peau, ajouter un t-shirt ou un pull fin, une chemise… et, terminer, enfin, par un gros pull !

    Autre astuce imparable : enfiler un collant chaud sous son pantalon !

  • des mitaines : pour les matelots en remote qui travaillent sur ordinateur. 

Le saviez-vous ? 

Notre corps cherche toujours à protéger notre cerveau en priorité. Si ce dernier est au chaud, l’organisme s’attèle alors à répartir la chaleur au niveau du corps ! Autrement dit, commencer par porter un bonnet quand on a froid aux pieds, c’est vraiment la base… Insolite, mais vrai ! 

Bien équiper sa maison : linge de lit, accessoires en tout genre… 

S’offrir du linge de maison douillet et des accessoires déco chaleureux ? C’est bien ce qu’on appelle allier l’utile à l’agréable !  

  • Pour une excellente inertie thermique, n’hésitez pas à investir dans des couettes ou couvertures chauffantes
  • Les plaids polaires seront également vos meilleurs alliés pour affronter le froid ! 
  • Choisissez votre linge de lit avec attention. Certaines matières, comme la flanelle ou le lin, tiennent plus chaud que d’autres (on déconseille le coton, dont la production est, par ailleurs, très énergivore).

☝️  L’astuce de Juliette

Ajoutez un drap entre votre couette et votre drap housse, afin de faire circuler l’air chaud dans votre lit et amplifier son effet chauffant !  

Les accessoires incontournables à adopter  : 

  • Des bouillottes : à placer dans son lit quelques minutes avant le coucher, pour se lover dans des draps bien chauds ! 
  • Des bougies chauffe-plat - à disposer dans des verres pour une ambiance chaleureuse ! Autre possibilité : placer de grandes bougies dans un ou plusieurs chandeliers. 
  • Un ou plusieurs tapis épais au pied du lit, sous votre table basse… Ils réchaufferont votre intérieur en plus d’apporter une petite touche déco appréciable !

👉  Voici un tutoriel simplissime pour se fabriquer un mini-chauffage de fortune (avec des pots de fleurs et quelques bougies !). Et pour se fabriquer une bouillotte maison, c’est tout simple. Il suffit de mettre de l’eau chaude dans un bocal, de bien le refermer, puis de placer un chiffon dessus, pour y poser ses mimines.
 

Les éco-gestes à adopter à la maison 

Pour réduire ses factures d’énergie, pas de secret : il faut prendre de bonnes habitudes ! 

  • Si vous vivez dans une grande maison ou un grand appartement, essayez de centraliser votre activité dans une seule pièce de vie - petite de préférence (car il est plus facile de chauffer un petit volume).

  • Fermez systématiquement vos volets une fois la nuit tombée, de manière à garder l’air chaud à l’intérieur et éviter la déperdition thermique.

  • Profitez des rayons du soleil dès qu’ils sont là, pour profiter au maximum de l’énergie solaire !

  • Prenez l’habitude de bien fermer la porte de chaque pièce pour éviter les courants d’air (et en particulier quand il s’agit de pièces inoccupées). Cette démarche est d’autant plus importante lorsqu’on ne chauffe qu’une pièce (comme le séjour). Pour aller plus loin, on peut même installer des boudins de porte ou coussins de porte !
     
  • Enfin, cela peut paraître contre-productif mais… Tâchez d’aérer votre logement tous les jours, au moins une demi-heure ! Le but : éviter que l’humidité ne s’accumule dans le logement. Cette démarche permet en outre de renouveler l’air et l’assainir.

Quel rapport entre humidité et chaleur ? 

En fait, il faut bien comprendre qu’un air sec sera toujours perçu comme plus chaud qu’un air humide - même à températures égales. Du coup, comme il entretient la sensation de froid, l’air humide implique nécessairement de consommer plus d’énergie. 

Vous vivez dans un logement humide ? N’hésitez pas à investir dans un déshumidificateur d’air. Son coût à l’achat peut impressionner, mais il se rentabilise assez vite ! En effet, un déshumidificateur consomme très peu d’électricité et peut faire gagner quelques degrés à un logement !

💡 À noter que le taux d’humidité idéal d’un logement se situe entre 35 et 60 % selon l’ADEME.

Opter pour des modes de chauffage alternatifs

Pour éviter de faire gonfler ses factures d’électricité, il est recommandé, quand c’est possible, de se chauffer au bois (en optant pour une cheminée avec insert, un poêle à bois…). Particulièrement écologique, ce mode de chauffage permet de préserver son porte-monnaie ET l’environnement (puisqu’on ne recourt pas aux énergies fossiles).

Si vous habitez dans un appartement, vous pouvez opter pour un poêle à granulés… mais attention, vous devrez prendre de grandes précautions (notamment au niveau de l’évacuation de la fumée) !  

Attention

Pour éviter toute intoxication, il est indispensable de prévoir un détecteur de monoxyde de carbone si vous souhaitez vous tourner vers un mode de chauffage alternatif impliquant une combustion. Une bonne aération du logement est également essentielle !

💡  Astuce de grand-mère quand on a un poêle à bois : poser une brique dessus 10-15 minutes, l’envelopper dans du papier journal (ou autre) et l’enfouir sous son lit ! Ça devrait le réchauffer pendant un petit moment. 

Se réchauffer de l’intérieur

Rien de tel qu’une soupe ou une infusion pour se réchauffer instantanément ! Les potages et bons petits plats mijotés contribuent, en outre, à faire grimper la température de la cuisine. 

Enfin, n’oubliez pas de prendre des forces avec des repas nutritifs, et en particulier des sucres lents… Ces derniers vous aideront à mieux vous réchauffer ! Eh oui : notre organisme a besoin d’énergie pour combattre le froid. Une bonne hydratation est aussi essentielle. 

😋  L’astuce de Juliette

 Laissez votre four ouvert après avoir fini de cuire un petit plat, afin de bénéficier de sa chaleur !

Bouger chez soi (et dehors) pour stimuler sa circulation sanguine ! 

15 à 20 minutes de cardio vous apporteront un coup de chaud garanti ! En plus de stimuler la circulation sanguine, l’activité physique permet d’augmenter la température de notre corps. 

Autre astuce un peu plus insolite : clôturer ses douches par des jets d’eau froide. Cette technique aurait le mérite de revigorer le corps et de le réchauffer ! Elle permet en prime de renforcer sa résistance au froid… Technique réservée aux matelots qui n’ont pas froid aux yeux 🥶

Nos astuces pour se réchauffer sans électricité, en conclusion

On l’a bien compris : se chauffer sans électricité l’hiver, c’est à la fois économique et écologique... Mais c’est surtout à la portée de tous ! Comme on l’aura vu dans cet article, en adoptant quelques gestes économes, vous pourrez optimiser votre consommation énergétique au quotidien. 

Enfin, ne sous-estimez pas la capacité d’adaptation de notre corps, ainsi que la force de nos habitudes… On peut s’habituer à tout - et ce ne sont pas nos amis canadiens ou inuits qui diront le contraire ! 😁

DÉCOUVRIR
Mascotte JU par Juliette

[E-book] Découvrez pas à pas le recyclage du plastique avec vos enfants !

Recevez gratuitement la Recyclopédie dans votre boîte mail. Un e-book de 25 pages dédié au recyclage, de votre poubelle jaune jusqu'à la seconde vie de nos déchets. Découvrez une information simplifiée et illustrée, mettez en pratique vos connaissances lors de quiz et d'activités à réaliser avec vos enfants.
En cliquant sur "J'accepte", des cookies seront stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts marketing. Politique de confidentialité