Comment se forment les vagues ?

Planète
Temps de lecture :
5 minutes
11/3/22
🤓
5 minutes
11/3/2022
Toi aussi t'as envie de changer le monde sans sacrifier ton plaisir ? Rejoins Juliette pour supprimer le plastique à usage unique de nos maisons !

Salut l’ami ! On te retrouve aujourd’hui pour te parler d’un sujet qui fait mousse, d’un sujet qui fait tanguer les bateaux, d’un sujet dont les surfers sont fans… On va parler formation de vagues ! 🌊

Tu t’es sans doute déjà demandé comment se forment les vagues, sans vraiment comprendre le pourquoi du comment. Bon, on t’avoue que, nous aussi, on a eu un peu de mal, mais finalement une fois le sujet maîtrisé, ce n’est pas si compliqué. Puis, tu nous connais, on aime vulgariser des sujets un peu costauds, comme la formation des courants marins, par exemple ! 😊

Du coup, aujourd’hui on va parler énergie solaire, houle, regroupement de houle, fonds marins et vagues. Avant de nous lancer, on te laisse une petite liste des plus grandes vagues surfées dans le monde (attention, ça donne le vertige !) :

  • Nazaré, Portugal, vague de 33 mètres de haut (hauteur équivalente à un immeuble de 10 étages)
  • Jaws, Hawaï, vague de 24 mètres de haut
  • Cortes Bank, USA, vague de 19 mètres de haut
  • Belharra, France, vague de 15 mètres.


Alors, comment se forment les vagues et à quoi doit-on les vagues géantes ?

L’énergie solaire à l’origine des vagues ☀️

Au commencement de la formation des vagues, on retrouve l’énergie solaire. Là tu dois déjà te dire “non mais qu’est-ce-que c’est que cette histoire ?”, mais pas d’inquiétude, on t’explique ! Quand le Soleil brille sur la Terre, la surface terrestre et atmosphérique s’échauffent. Jusqu’ici, rien d’anormal tu nous diras ! Problème : ces dernières ne chauffent pas de la même manière, du fait de la forme sphérique de la Terre (l'Équateur est fortement exposé au Soleil alors que les pôles le sont moins). L’énergie solaire est donc répartie de façon inégale et crée des zones chaudes ☀️ (celles proches de l’Équateur) et des zones plus froides 🥶 (les pôles).

Ces différences de températures sur le globe font que la pression atmosphérique varie d'une région à une autre. Cette différence de pression va créer des anticyclones (zone de forte pression, donc de beau temps) et des dépressions (zone de basse pression, donc de pluie et nuage). La rencontre des deux donne naissance aux vents et aux tempêtes ! 💨

Le vent crée la houle

Maintenant que tu sais comment le Soleil crée le vent, tu vas apprendre comment le vent crée la houle. Imagine un peu : lorsque tu souffles sur l’eau, l’eau se met à faire des ondulations. Eh bien avec le vent, c’est le même principe.

Quand le vent atteint l’eau de l’océan ou de la mer au large, cette dernière va se mettre à onduler. De ces ondulations naissent la houle ! Grâce à elle, le vent va pouvoir s’engouffrer plus ou moins profondément dans l’eau. Plus le vent pénètre profondément dans l’eau, plus l’onde est forte donc plus la houle est grosse et ira loin. Moins le vent pénètre, plus l’onde est faible, donc plus la houle est faible et s’arrêtera rapidement.


💡 Souvent, on a l’impression que la houle avance, or, c'est faux. La houle n’est pas un déplacement d’eau, mais un déplacement d’énergie. L’eau ne fait qu’accompagner le mouvement de l’onde ! 🙂

De la houle à la vague

Une fois que cette houle est en place, plusieurs éléments vont entrer en compte pour créer ou non des vagues :

  • la force du vent
  • la durée pendant laquelle le vent souffle
  • la distance sur laquelle le vent souffle.


En fonction de tous ces éléments, la houle va se regrouper pour créer des clapots (sortes de vaguelettes irrégulières) puis des vagues. À l’échelle d’un lac, la houle ne formera que des petites ondulations alors qu’à l'échelle d’un océan, de grosses vagues pourront naître !

La houle se regroupe

Pour former des clapots puis des vagues, la houle va devoir se regrouper afin de prendre de l’ampleur. Ensuite, c’est une question de poids : les petites vaguelettes iront moins vites que les grosses et finiront par déferler au large. Dans le jargon marin, on appelle ça “les moutons”, c'est-à-dire la mousse du large ! 🌊

A contrario, les plus gros clapots vont se regrouper et créer des vagues plus importantes, qui iront donc plus vite. Si rien ne vient entraver leur chemin, ce sont celles-ci qui vont se casser sur les littoraux et faire le bonheur des surfeurs ! 🏄🏽

L’importance des fonds marins dans la création des vagues

Bien que le vent soit à l'initiative des vagues, il n’est pas le seul à influencer leur grosseur et leur force. Eh oui, la forme des vagues dépend aussi des fonds marins ! Plus les fonds marins sont plats et avec un degré d’inclinaison faible, plus les vagues seront plates et douces. En revanche, tu l’auras compris, plus les fonds marins sont abrupts, plus les vagues sont grandes et puissantes ! De ce fait, c’est grâce aux fonds marins abrupts qu’on obtient des vagues géantes et puissantes.


💡 Lorsque les vagues se rapprochent des côtes, elles font face à un sol forcément moins profond que leur hauteur, ce qui leur permet de se casser ! Si le sol n’est pas régulier au niveau des côtes, les vagues peuvent se casser plus ou moins loin des littoraux.

Schéma de la création de la houle par le vent qui deviennent des vagues


Les différentes parties des vagues 🌊

Une vague est constituée de différentes parties :

  • l’ondulation : là où les vagues sont encore dans leur pleine puissance (avant qu’elles ne se cassent)
  • la lèvre : c’est la partie supérieure de la vague qui tombe lorsque la vague se casse
  • l’épaule : c’est la partie de la vague qui ne s’est pas encore cassée
  • curl” : c’est la partie courbée de la vague, souvent très raide
  • la crête et les écumes : quand la lèvre claque sur l’eau et forme une écume blanche
  • le tube : c’est la partie en forme de tunnel qui permet aux fans de glisse de surfer dans la vague
  • le “peak” : c’est le point le plus élevé de la vague.


Ces informations ne te seront pas utiles si tu vas à la plage juste pour te faire bercer par les vagues, mais pour les surfeurs, par exemple, elles sont essentielles ! Un bon surfeur doit savoir identifier les différentes parties des vagues pour glisser en toute tranquillité et effectuer des exploits.

Peut-être qu’avec un peu (ou énormément 😅 ) d’entraînement, tu seras un jour aussi doué que Kaï Lenny et que tu pourras dompter des vagues immenses sur ton surf !

Les différentes parties d'une vagues allant de l'épaule, la lèvre, le peak, le curl, le tube et les crètes


Alors, comment se forment les vagues ?

Tu l’as vu, la formation des vagues n’a rien à voir avec les marées puisqu’elle résulte de l’énergie solaire. À ça, il faut ajouter quelques autres éléments importants : la force du vent 💨 , la durée pendant laquelle il souffle 🕦 , la surface sur laquelle il souffle et la forme des fonds marins 🌊 !


👉🏼 Dernière information sur les vagues : elles sont à l’origine d’une énergie renouvelable ! Cette énergie s’appelle l’énergie houlomotrice et elle est basée sur le mouvement des vagues et de la houle. On prévoit d’écrire un article sur le sujet d’ici peu afin de t’en apprendre plus sur le sujet.

À force, tu vas devenir un pro des sujets marins, matelot ! ⛵️

DÉCOUVRIR
Mascotte JU par Juliette

[E-book] Découvrez pas à pas le recyclage du plastique avec vos enfants !

Recevez gratuitement la Recyclopédie dans votre boîte mail. Un e-book de 25 pages dédié au recyclage, de votre poubelle jaune jusqu'à la seconde vie de nos déchets. Découvrez une information simplifiée et illustrée, mettez en pratique vos connaissances lors de quiz et d'activités à réaliser avec vos enfants.
En cliquant sur "J'accepte", des cookies seront stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts marketing. Politique de confidentialité