Reconnaître l'effet du stress sur le corps

Santé
Temps de lecture :
5 minutes
15/4/22
🤓
5 minutes
15/4/2022
On a tous le droit de savoir ce que l'on met sur notre corps ! Produits d'hygiène, lessive, produit vaisselle... l'équipage de Juliette démystifie la cosmétique

Holà que tal, moussaillon ? Ici JU, pour ton plus grand plaisir ! Eh ouais : à l’arrivée des beaux jours, ta mascotte préférée bascule en mode #Spanish. 

On dirait pas comme ça mais… Derrière mon caractère loufoque et grandiloquent, se cache une personne hypersensible. Conséquence ? Je suis particulièrement sujette au stress - et mes émotions, de manière générale, sont toujours sur le qui-vive. 

Que sais-tu vraiment du stress, matelot ? On en entend souvent parler, sans trop le prendre au sérieux… Savais-tu qu’à long terme, le stress pouvait avoir un certain impact sur le corps et l’esprit ? 

Dans cet article, je te dis touuuut sur l’effet du stress sur le corps et les moyens de mieux le gérer.  

D’où vient le stress ?

Quelles sont donc les origines du stress ? 

Le stress est une réaction physiologique parfaitement normale, qui procure une poussée d'adrénaline. Son but ? Permettre à notre corps de réagir à une situation inhabituelle (avant un entretien d’embauche, un examen en tout genre…). Un peu comme un réflexe de survie qui nous aide à réagir en cas de situation difficile, quoi !

 Concrètement, cette réaction naturelle pousse notre corps à se mettre en mode “défense”... ce qui peut se manifester, au passage, par une augmentation du rythme cardiaque, une accélération du souffle... 

Sommes-nous tous sujets au stress ?

Eh bien en théorie, oui ! Le stress peut toucher n’importe qui. Par contre… on n’est pas tous égaux face au stress. Selon notre personnalité, notre background, notre humeur, notre sensibilité, on ne réagit pas au stress de la même façon. 

💡  Bon à savoir 

En 1935, le médecin hongrois Hans Selye découvre le syndrome général d'adaptation, composé de trois phases : la phase d’alarme, la phase de résistance, la phase d'épuisement. 

  • Pendant la phase d’alarme, le corps ressent différents symptômes liés au stress (augmentation de la fréquence cardiaque, de la tension artérielle, libération du cortisol, appelée “l’hormone du stress”…). Cette réaction dite “de combat” doit permettre au corps de s’en sortir en cas de problème.
     
  • Ensuite, vient la phase de résistance, également appelée “état d’alerte”.  Si la situation stressante persiste, alors de nouvelles hormones sont sécrétées par le corps. Ces dernières vont alors augmenter le taux de sucre dans le sang - afin de permettre au corps d’avoir l’énergie nécessaire pour résoudre la situation.

  • Enfin, si la situation stressante persiste, le corps finit par entrer dans la phase d’épuisement - qui correspond à un état de stress chronique. C’est cette phase qui peut se révéler particulièrement néfaste pour l’organisme, car elle épuise aussi bien les ressources physiques, émotionnelles et mentales de la personne concernée. 


⚠️  Le stress peut devenir une maladie chronique lorsqu’il s’installe durablement dans un quotidien. 

Les 3 phases du stress : alarme, épuisement, résistance

Quels sont les principaux symptômes du stress ? 

On l’aura compris : le stress est un ensemble de symptômes à la fois physiques et psychologiques, permettant à notre corps de gérer des crises. Ses effets peuvent parfois être multiples. Parmi les plus courants, on compte : 

  • des maux de tête et migraines
  • des vertiges/sensations de fatigue
  • des palpitations cardiaques
  • des tensions musculaires
  • de l’hypertension
  • des problèmes digestifs (maux d’estomac, diarrhées, syndrome de l’intestin irritable… On dit d’ailleurs que le ventre est notre deuxième cerveau !), des éruptions cutanées (eczéma, acné…)
  • des difficultés à se concentrer…

⚠️   Ces symptômes apparaissent lors de la première phase du stress. Ils sont à distinguer du stress chronique - qui occasionne, quant à lui,  des troubles du sommeil, une fatigue constante, des douleurs musculaires, un changement dans le comportement alimentaire (avec une appétence pour les produits gras et sucrés ou, à l’inverse, une perte d’appétit), des troubles de l’humeur (irritabilité)...  

Le stress a, par ailleurs, la fâcheuse tendance d’oxyder notre organisme… On parle d’ailleurs de “stress oxydatif”, correspondant à un excès de molécules toxiques (les fameux radicaux libres) dans le corps, qui vont venir endommager les cellules et l’ADN. 

Différencier bon stress et mauvais stress

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le stress n’est pas forcément mauvais ! Il existe en réalité un “bon” et un “mauvais” stress. 

Le bon stress correspond un peu à un shoot d’adrénaline. Il nous pousse à nous dépasser (et nous permet de réagir en cas de danger, de donner le meilleur de nous-même quand on présente un exposé par exemple ou quand on est poursuivi par un ours…)

Le mauvais stress, soit le stress dit “pathologique”, correspond, quant à lui, au stress chronique. Globalement, plus le stress s’installe dans le temps, moins il est aisé pour notre organisme de bien le gérer… et plus son impact s’alourdit sur notre santé physique et mentale !

Les symptômes du stress : fatigue, tension musculaire, maux d'estomac, migraine, palpitaitions

Astuces pour mieux appréhender le stress

C’est pas compliqué, moussaillon… Pour prendre soin de sa santé et éviter l’effet du stress sur le corps, mieux vaut faire comme l’amie JU et se la couler douce. Tu comprends mieux pourquoi je préfère la douceur de vivre espagnole à l’ébullition parisienne ? 

Bon, en attendant ton déménagement à Séville, je te donne mes petits tips pour mieux gérer ton stress et retrouver une certaine sérénité : 

Fais du sport 

Je n’invente rien, hein. Qui dit “sport” dit “endorphines” et “élimination des toxines”. S’aérer l’esprit et relâcher les tensions, tout en préparant ses gambettes pour l’été, c’est quand même un bon combo, non ? 

💡  Dans un article précédent consacré au pranayama, une discipline issue du yoga, on te présentait une série d’exercices respiratoires permettant notamment de réduire son stress. De manière générale, le yoga est un formidable moyen d’évacuer son stress. 

Apprend à te détendre

Les idées les plus évidentes sont parfois celles qu’on oublie ! Passer du bon temps en famille ou entre amis, ça fait du bien au moral… Et ça chasse le stress. De manière générale, veille bien à t’entourer de personnes bienveillantes et positives, qui te tirent vers le haut et t’apportent un peu de baume au cœur. Les personnes toxiques, c’est comme le plastique dans la salle de bain : un grand NON. 

Astuces pour diminuer le stress : sport, écouter son corps, détente, s'entourer de plantes

Entoure-toi de plantes  

Les bienfaits des plantes pour la santé, c’est un vrai truc. En plus d’être décoratives et dépolluantes (en général), les plantes d’intérieur nous apportent calme et sérénité, selon l’Université centrale de Changsha en Chine. 

Et ça marche aussi avec les huiles essentielles ! Par exemple, l’huile essentielle de ylang ylang ou l’huile essentielle de camomille romaine sont réputées pour leurs propriétés calmantes

💡  Les plantes peuvent également aider à lutter contre le stress… de l’intérieur ! Eh oui : les vertus de la phytothérapie (soit la thérapie par les plantes) sont légion. Les infusions au tilleul ou à laau passiflore sont notamment connues pour leurs actions relaxantes et anti-stress.

Reste à l’écoute de ton corps

Notre corps a cela de merveilleux qu’il nous envoie souvent des signaux d’alerte quand quelque chose ne va pas… Prend l’habitude d’écouter ces signaux et de les prendre au sérieux ! Au moindre pépin, même banal, on te conseille d’aller voir ton médecin traitant… notamment quand ça concerne le stress. Mieux vaut prévenir que guérir, comme on dit ! C’est la meilleure façon d’éviter qu’un stress classique se transforme en stress chronique. 

Reconnaître l'effet du stress sur le corps, en conclusion

Extrêmement banalisé dans nos quotidiens qui vont à 100 à l’heure, le stress n’en reste pas moins problématique… car il est associé à de nombreuses maladies chroniques - en plus d’être assez pénible à vivre. 

Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour apprendre à gérer son stress et le réduire, comme la pratique d’une activité physique ou artistique, la phytothérapie… ou même la ronronthérapie

DÉCOUVRIR
Mascotte JU par Juliette

[E-book] Découvrez pas à pas le recyclage du plastique avec vos enfants !

Recevez gratuitement la Recyclopédie dans votre boîte mail. Un e-book de 25 pages dédié au recyclage, de votre poubelle jaune jusqu'à la seconde vie de nos déchets. Découvrez une information simplifiée et illustrée, mettez en pratique vos connaissances lors de quiz et d'activités à réaliser avec vos enfants.
En cliquant sur "J'accepte", des cookies seront stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts marketing. Politique de confidentialité