Qu’est-ce-que l’énergie houlomotrice ?

Planète
Temps de lecture :
6 minutes
13/4/22
🤓
6 minutes
13/4/2022
Toi aussi t'as envie de changer le monde sans sacrifier ton plaisir ? Rejoins Juliette pour supprimer le plastique à usage unique de nos maisons !

Salut l’ami, on te retrouve aujourd’hui pour te parler de l’énergie houlomotrice ! Cette forme d’électricité verte, aussi appelée énergie renouvelable, se base sur les mouvements de la mer. Autrement dit : sur la houle et les vagues ! 🌊

Encore en phase de test, l’énergie houlomotrice pourrait bientôt nous aider à sortir encore un peu plus des énergies fossiles. Pour rappel, les énergies fossiles sont des énergies non renouvelables et très polluantes. Bien que les énergies vertes (comme l’éolien, l’hydraulique, le photovoltaïque ou encore le solaire) se développent de plus en plus, nous restons encore trop dépendants des énergies fossiles… 😞 Pourtant, le développement des énergies durables, c’est le futur matelot !

Dans cet article, on t’embarque avec nous pour te faire découvrir l’énergie houlomotrice et ses avantages. Évidemment, on te parlera aussi de ses inconvénients, car il y en a ! Ces derniers font d’ailleurs partie des raisons pour lesquelles cette énergie met du temps à être mise en place.

Énergie houlomotrice : kézako ?

Tu te souviens, il y a peu on t’expliquait comment se forment les vagues. Dans cet article, on t’avait expliqué que l’énergie solaire créait le vent et que le vent créait la houle. ☀️ En fonction de la puissance du vent, de la durée pendant laquelle il souffle et de la distance sur laquelle il souffle, la houle peut se transformer en vagues énormes. On parle quand même de vagues de plus de 30 mètres de haut… rien que ça ! 😳 À la fin de cet article, on avait un peu teasé en disant que les vagues étaient à l’origine d’un type d’énergie renouvelable : l’énergie houlomotrice. 🌊

Eh bien, tiens-toi bien, cette idée d’énergie des vagues ne date pas d’hier matelot ! Les premières recherches sur le sujet ont en effet été faites en 1799 par des Français (la classe à Dallas, enfin en France ! 😎 ). Depuis, les chercheurs ont déposé des milliers de brevets avec des idées plus ou moins réalisables ! En même temps, il faut dire que proposer un système houlomoteur qui ne coûte pas une nageoire, qui arrive à transformer la houle en énergie et qui est assez robuste pour supporter les intempéries, ce n’est pas une chose simple. 🤯

Comment fonctionne l’énergie houlomotrice ? 🧐

L’idée de cette énergie, c’est de profiter de la force de l’eau, plus particulièrement de celle des vagues, afin de créer de l’électricité verte. Ce qui est génial avec cette énergie, c’est qu’elle est inépuisable et surtout disponible en grande quantité ! Eh oui, n’oublie pas que la terre est composée à plus de 70% d’eau. 🌏 Certes, sur toute cette quantité d’eau, une petite partie peut servir à ce genre de projet, mais n’oublie pas que les autres cours d’eau peuvent aussi recevoir d’autres projets d’énergie hydraulique (barrages, énergie hydrolienne, énergie marémotrice, etc.). 

💡 Le Conseil Mondial de l’Énergie estime que l’énergie houlomotrice pourrait couvrir 10% de la demande annuelle d'électricité. Ça en fait des kWh d’électricité créés grâce à l’eau ! 💧

Mais alors, en pratique, comment on transforme la houle en électricité ?

Définition imagée de l'énergie houlomotrice

Comment l’énergie houlomotrice transforme la houle en énergie ?

Avoir l’idée de transformer la force de la houle en énergie, c’est bien, mais trouver le moyen de le faire, c’est autre chose ! Surtout que comme tu l’as vu plus haut, les enjeux sont nombreux. 

Les systèmes houlomoteurs doivent en effet répondre à plusieurs critères :

  • Ne pas coûter trop cher et être mis en place facilement, principalement pour être rentable rapidement.
  • Supporter les intempéries. Eh oui, les tempêtes en mer sont nombreuses et lorsque ça secoue, ça secoue fort !
  • Ne pas trop perturber l’écosystème marin : pas de projet invasif qui perturbe la pêche, la circulation marine ou encore les installations off-shore. ⛵️
  • Proposer des systèmes durables : la houle, l’eau et la corrosion usent le matériel rapidement, il faut des matériaux solides.

Pour répondre à ces quatre critères, les chercheurs ont mis au point des systèmes flottants et des systèmes immergés. Bien que ces technologies soient encore en cours de test ou de développement, nous pouvons t’en présenter 5 ! Chacun de ces systèmes de transformation de houle en énergie fonctionne de manière différente. 😊

Système à déferlement

L’idée, c’est de construire une plage artificielle supérieure au niveau de la mer sur laquelle les vagues vont déferler. Les vagues vont ensuite remplir un bassin qui va être vidangé grâce à une opération de turbinage. C’est cette opération de turbinage qui va créer l’électricité.

💡 Les Danois ont proposé deux systèmes qui utilisent cette technique : le SSG et le Wave Dragon.

Colonne d’eau oscillante semi-immergée

La colonne d’eau oscillante est une structure flottante fermée sur le dessus et ouverte au niveau de la partie immergée. L’idée avec ce projet est de remplir la colonne à l’aide des vagues afin de créer un mouvement d’air dans la partie supérieure de l’installation. L’air active ensuite une turbine qui va produire de l’électricité !

💡 La colonne d’eau peut être placée au large et sur les côtes. Les colonnes d’eau sur les côtes sont plus simples d’entretien et le raccordement électrique est également plus simple !

Chaîne flottante articulée

Pour visualiser une chaîne flottante articulée, tu as juste à imaginer des gros flotteurs (un peu comme les bouées de balisage en mer) accrochés les uns aux autres. Étant donné que cette chaîne flotte, elle va être mise en mouvement par la houle et c’est ce qui va permettre de créer de l’énergie ! Pour récupérer cette énergie, des capteurs peuvent être placés aux extrémités des flotteurs.

💡 Le Pelamis Wave Power est un exemple qui a été testé !

Capteur de pression immergée

Cette solution est totalement immergée ! Le capteur de pression est en réalité un flotteur qui va être mis en mouvement par la houle. Ce mouvement (qui va de haut en bas, et de bas en haut) permet de créer de l’énergie.

💡 Le projet Australien CETO illustre parfaitement ce système de capteur de pression immergée !

Paroi oscillante immergée

Même principe que celui de dessus, sauf que cette fois-ci, on utilise des volets qui vont être mis en mouvement (de gauche à droite, de droite à gauche) par les vagues. Ce mouvement va permettre à la paroi oscillante de transformer la force de l’eau en énergie !

Avantages et inconvénients de l’énergie houlomotrice

L’énergie houlomotrice possède de nombreux avantages ! Tout d’abord, elle fait partie des énergies renouvelables. Ensuite, comme nous l’avons mentionné plus haut, c’est une énergie inépuisable puisque la Terre est recouverte de plus de 70% d’eau. 🌏 On estime d’ailleurs que l’énergie des vagues pourrait répondre à 10% des besoins électriques annuels ! Nous pouvons aussi noter que son exploitation n’engendre aucune pollution (gaz à effet de serre ou déchets). Son impact environnemental est donc réduit par rapport à celui d’autres énergies (fossiles et renouvelables). 💪🏼

Mais, l’énergie des vagues possède aussi des inconvénients. Les solutions proposées sont pour le moment trop coûteuses et complexes à installer puis à maintenir. Point qui ralentit pas mal les entreprises puisqu’avec les tempêtes en mer et la salinité de l’eau, les matériaux risquent de s’abîmer rapidement. 😞 En plus de ça, leur installation peut perturber l’écosystème marin (peu esthétique, gêne auprès des bateaux, des plateformes off-shore, mais aussi pour la vie maritime 🐠 ).

Sans oublier que pour récupérer l’électricité, il faut installer un important réseau électrique au large ! Ce point présente des inconvénients techniques, mais aussi financiers.

En bref, l’énergie houlomotrice mérite d’être développée et testée, puisqu’elle est une solution durable ! Cependant, avant de l’utiliser de manière récurrente, il faut trouver des solutions financières et techniques.

Les différents avantages et inconvénients de l'énergie houlomotrice

L’énergie houlomotrice, en conclusion 🌊

L’énergie houlomotrice est une énergie créée à partir du mouvement de la houle. Moins polluante et inépuisable, cette énergie verte pourrait bien nous permettre d’en finir avec les énergies fossiles ou nucléaires ! Avant de pouvoir vraiment l’utiliser, il faut encore développer et tester des façons de transformer la houle en énergie. Pour ça, nous pouvons faire confiance aux divers chercheurs qui planchent actuellement sur la question ! 🙂

Pour rappel, pour le moment, 5 systèmes houlomoteurs ont été testés au travers de divers dispositifs : 

  • système à déferlement
  • colonne d’eau oscillante
  • chaîne flottante articulée
  • paroi oscillante immergée
  • capteur de pression immergée

L’avenir nous dira si l’énergie houlomotrice arrive à asseoir sa position dans les énergies renouvelables. Si c’est le cas, elle pourrait bien faire partie des solutions vertes qui appuient la transition énergétique ! 🌱

DÉCOUVRIR
Mascotte JU par Juliette

Inscris-toi à la newsletter Juliette pour suivre toutes nos actus !

10% offert sur ta 1ère commande !
Découvre les coulisses, les nouveautés, apprends-en plus sur la préservation d'Océan et de ta santé.
En cliquant sur "J'accepte", tu acceptes que des cookies soient stockés sur ton appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts de marketing. Politique de confidentialité