Comment fonctionne une station d’épuration ?

Planète
Temps de lecture :
6 minutes
2/2/22
🤓
6 minutes
2/2/2022
Toi aussi t'as envie de changer le monde sans sacrifier ton plaisir ? Rejoins Juliette pour supprimer le plastique à usage unique de nos maisons !

Bien le bonjour moussaillon, Théodore pour te servir ! Je prends la plume aujourd’hui pour t’expliquer comment fonctionne une station d’épuration. 🙂


Avant toute chose, il me paraît très important de t’expliquer la différence entre une station de traitement d’eau potable et une station d’épuration ! La station de traitement d’eau potable a pour but de rendre l’eau conforme aux normes de potabilité afin qu’elle puisse être utilisée par l’homme. 🚰 La station d’épuration, quant à elle, effectue le traitement des eaux usées, c’est pour ça qu’on l’appelle aussi “station de traitement des eaux usées” mon p’tit mousse. Son rôle est de collecter de l’eau et de la dépolluer au maximum avant de la rejeter dans un milieu naturel, en l’occurrence des cours d’eau !


Le but de la station d’épuration est donc de limiter la pollution des lacs, des océans et des mers. 🐳  Sache tout de même que les normes de potabilité d’eau sont bien plus strictes que celles de la dépollution des eaux usées !


Maintenant que les bases sont posées, suis-moi pour tout savoir sur le fonctionnement des stations d’épuration. 👇🏼

Zoom sur le cycle domestique de l’eau 💧

Chez toi, tu utilises chaque jour plusieurs litres d’eau potable ! Quand tu bois, quand tu te douches, quand tu tires la chasse d’eau, quand tu fais une lessive ou que tu arroses ton jardin, c’est bel et bien de l’eau potable que tu utilises. Et crois-moi moussaillon, cette eau n’est pas arrivée ici par magie !


Avant de pouvoir être utilisée à des fins domestiques, ton eau a en effet suivi quelques… transformations, je dirais. C’est d’ailleurs pour ça que l’eau froide n’est pas gratuite ! Tous les mètres cubes d’eau que tu consommes, tu les paies à un fournisseur d’eau privé ou ta collectivité territoriale).


Une fois utilisée, elle suivra d’autres étapes de nettoyage avant d’être rejetée dans la nature. C’est ce qu’on appelle le cycle domestique de l’eau ! 😇 Voici les étapes qui le composent : 


👉🏼 L’eau est prélevée dans un milieu naturel (lacs, nappes phréatiques, fleuves, retenues artificielles d’eau…). 

👉🏼 En fonction de l’endroit où elle est prélevée, elle subira plus ou moins de traitement pour être rendue potable ! En effet, l’eau présente dans les nappes phréatiques est naturellement potable contrairement à celle présente dans les rivières ou lacs.

👉🏼 Une fois traitée, elle est distribuée grâce au réseau d’eau (canalisations). En France, selon une estimation faite en 2018 par l’INRAE (Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement), il n’y a pas moins de 875 000 km de canalisations ! 😳

👉🏼 L’eau est ensuite utilisée (robinet, lessive, toilettes, etc.) avant d’être collectée par le réseau de collecte des eaux usées (encore des kilooooomètres de canalisations).

👉🏼 Elle est dépolluée dans une station d’épuration avant d’être rejetée dans la nature.

Schéma du cycle domestique de l'eau

Comment fonctionne une station d’épuration ? 

L’objectif de la station d’épuration est d’assainir l’eau avant de la rejeter dans des cours d’eau !


Dans un premier temps, les eaux usées vont être collectées par le réseau d'égouttage (les égouts mon p’tit mousse). Elles vont ensuite rejoindre les stations d’épuration par gravitation naturelle : aucune énergie n’est utilisée pour transporter l’eau !


1️⃣ Une fois dans la station d’épuration, elles subissent un pré-traitement mécanique et physique. Cette première étape consiste à les passer à travers différentes grilles afin de les débarrasser des matières solides grossières (branches, cotons-tiges, canettes, bagues, etc.). Deuxième étape : le dessablage et le déshuilage. Le sable (ou tout autre composant solide) tombe au fond par sédimentation et les huiles remontent à la surface ! 


2️⃣ Arrive le traitement biologique ! Les eaux nettoyées sont mises au contact de bactéries qui vont manger les derniers polluants (invisibles à l'œil nu) et les transformer en boue activée. La boue va tomber au fond du bassin avant d’être soit incinérée soit revalorisée par le secteur agricole ! 🙌🏼


3️⃣ L’eau va ensuite passer dans un clarificateur où les derniers petits récalcitrants seront retirés. Et voilà, elle est prête à rejoindre les cours d’eau ! 😀


Bien qu’elle soit nettoyée, je ne te conseille pas de boire cette eau matelot. Elle est assez pure pour ne pas nuire au milieu naturel, mais elle n’est pas potable. Pour être de nouveau potable, elle devra passer par une station de traitement d’eau potable. Donc les eaux usées traitées, pour faire trempette, c’est bon, mais pour t’hydrater, c’est non ! 😊


 💡 L’office international du traitement de l’eau s’intéresse actuellement aux micro-algues ! Issues de l’algoculture, ces dernières pourraient être une solution moins énergivore pour nettoyer les eaux usées. 🌱

Schéma du cycle d'épuration de l'eau sans une station

Quels types d’eau traite-t-on en station d’épuration ? 

Plusieurs types d’eau sont traités dans une station d’épuration ! Tout d’abord il y a les eaux domestiques : eaux des vannes (ou eaux noires, celle des toilettes) et eaux grises (cuisine, lave-linge, douche, lave-vaisselle). Ensuite il y a les eaux industrielles et agricoles, qui sont souvent plus polluées que les eaux domestiques (produits toxiques en tous genres). 


Contrairement à ce qu’on peut penser, les eaux pluviales ne sont pas traitées dans des stations d’épuration, car leur quantité pourrait perturber leur fonctionnement ! 🌧 Il existe deux moyens de traiter les eaux de pluie : 


👉🏼 Soit elles sont récupérées à l’aide de système D (comme les citernes) pour arroser le jardin par exemple.

👉🏼 Soit elles sont collectées par un réseau secondaire qui va les stocker afin que les polluants tombent par sédimentation. Cette manière de faire concerne notamment les eaux de pluie des routes qui peuvent être polluées par diverses choses (hydrocarbures, feuilles, etc.). 

Malheureusement, il est aussi possible que ces eaux pluviales rejoignent les cours d’eau sans avoir été dépolluées… ☹️


💡 Note que dans certaines communes, les deux réseaux de traitement d’eaux usées sont indépendants l’un de l’autre : on parle alors de réseau séparatif plutôt que de réseau unitaire.


✨ Le savais-tu ? Dans certaines villes littorales on peut voir des plaques de sensibilisation à côté des plaques d’égouts ! Ces plaques “Ici commence la mer” ont pour but de faire comprendre aux passants que tout ce qui est jeté dans la rue peut finir dans la mer. 🌊

photo d'une plaque "ici commence la mer"

Recréer de l’eau potable à partir des eaux usées : zoom sur une initiative vendéenne !

La Vendée est actuellement en train d’expérimenter la réutilisation d’eau rejetée par les stations d’épuration avec le projet Jourdain. Car oui, malheureusement, l’eau douce utilisée pour créer de l’eau potable n’est pas une ressource abondante ! 💧 Elle ne représente en effet que 2,5% de la totalité de l’eau sur terre, dont moins d’1% est sous forme liquide. Il est donc essentiel de se pencher sur des solutions durables pour éviter une pénurie. 


Pour aller dans ce sens, Vendée Eau a obtenu l’autorisation de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) pour effectuer ses essais. Eh oui, aujourd’hui les eaux usées traitées ne peuvent pas être réutilisées à des fins domestiques !


👉🏼 Au programme, la construction d’une usine d’affinage suivie d’un an de test avant de potentiellement rendre potable les eaux usées. Réponse d’ici à 2023 !

Les stations d’épuration, en conclusion

Et voilà, tu sais maintenant comment fonctionne une station de traitement des eaux usées ! Ces dernières sont indispensables pour permettre à l’eau de poursuivre son cycle. Une fois assainie, elle va en effet retourner dans divers milieux naturels et permettre à plusieurs espèces animales de vivre presque sans danger ! 🐟 🦦 🦊 On dit “presque” car malheureusement, des microparticules arrivent toujours à survivre à toutes les étapes de traitements. Sans parler des eaux de pluies qui ne sont pas forcément traitées… 


C’est pour ça qu’il est primordial de ne pas jeter ses déchets dans la rue ou d’utiliser des produits d’hygiène, d’entretien et des cosmétiques qui mettent la protection du monde aquatique au cœur de leur formule ! 🌍 


Un peu comme nous chez Juliette avec notre gel douche écologique JU, non ? 

DÉCOUVRIR
Mini Jeux de Noël

[E-book] Découvrez pas à pas le recyclage du plastique avec vos enfants !

Recevez gratuitement la Recyclopédie dans votre boîte mail. Un e-book de 25 pages dédié au recyclage, de votre poubelle jaune jusqu'à la seconde vie de nos déchets. Découvrez une information simplifiée et illustrée, mettez en pratique vos connaissances lors de quiz et d'activités à réaliser avec vos enfants.
En cliquant sur "J'accepte", des cookies seront stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts marketing. Politique de confidentialité