Liste des ingrédients dangereux dans les cosmétiques : quels sont-ils ?

Santé
Temps de lecture :
5 minutes
15/12/21
🤓
5 minutes
15/12/2021
On a tous le droit de savoir ce que l'on met sur notre corps ! Produits d'hygiène, lessive, produit vaisselle... l'équipage de Juliette démystifie la cosmétique

Bien le bonjour moussaillon, ici Théodore, le vieux sage de l’Équipage JU ! Comme tu le sais, chez Juliette, on adoooore le DIY - pour son côté ludique et écologique… mais pas que ! Le fait-maison, c’est aussi un excellent moyen de contrôler la composition de ses cosmétiques. 

Eh oui : on l’oublie un peu trop mais… Certains ingrédients phares des cosmétiques traditionnelles ne nous font pas du bien ! Tu connais sans doute les ingrédients controversés les plus famouuuus ? Perturbateurs endocriniens, parabènes, sulfates… 

Aujourd’hui, j’ai envie de t’aider à choisir des cosmétiques vraiment BONS pour la santé. Et pour y arriver, pas de secret : il faut apprendre à repérer sur les listes INCI les ingrédients toxiques À BANNIR de sa salle de bains ❌. 

Liste des ingrédients dangereux dans les cosmétiques : voici ma sélection (non exhaustive).

Les conservateurs synthétiques 

Liste conservateurs dangereux dans cosmetiques

Commençons par les incontournables des cosmétiques, les stars du milieu dont on se passerait bien… j’ai nommé les fameux conservateurs.  

Leur rôle : 

Comme leur nom l’indique, les conservateurs ont pour mission de… conserver les produits et assurer leur durabilité. Sans les conservateurs, la formule ne peut rester intacte, surtout si elle contient de l’eau (car l’eau favorise l’apparition de microorganismes, comme les bactéries, les champignons...). 

Pourquoi ils posent problème : 

Certains conservateurs synthétiques sont accusés d’être des perturbateurs endocriniens. Autrement dit, ils perturbent le fonctionnement du système hormonal.

Quelques exemples de conservateurs synthétiques : 

  • Les parabènes : il en existe des tas ! Propylparaben, butylparaben, isobutylparaben, methylparaben, ethylparaben… Si tu retrouves un de ces noms compliqués sur l’étiquette d’un produit, ça veut dire une chose : il contient du parabène. Les produits qui sont susceptibles d’en contenir ? Les shampoings et gels douche, les crèmes hydratantes, les baumes après-rasage…

  • Le formaldéhyde : Réputée cancérigène, on retrouve cette substance (qui est produite par les conservateurs qu’on appelle “les libérateurs de formols”) dans les vernis. Par ailleurs, cette substance a été classée « allergène de classe A » par l'Institut Allemand de Documentation et d'Information Médicales.

  • Le methylisothiazolinone : Appelé MIT ou Kathon CG pour les intimes, ce conservateur a un fort pouvoir irritant et allergisant. Problème : on le retrouve PARTOUT. Shampoings et gels douche, crèmes hydratantes… Et même dans les produits pour bébé !

  • Le triclosan : Il tue les bactéries comme personne, et malheureusement, perturbe notre système endocrinien - et en particulier le fonctionnement de la thyroïde.  On le retrouve notamment dans certains dentifrices ou nettoyants pour la peau, les déodorants, les crèmes…

  • Le phénoxyethanol : Également baptisé phénoxytol ou EGPhE, ce conservateur fait partie des fameux éthers de glycol, un groupe de solvants particulièrement toxiques, réputés allergènes, cancérigènes et à l’origine de dysfonctionnements hormonaux… Problème : on retrouve ces éthers de glycol dans de nombreux cosmétiques pour cheveux (colorants, laques, shampoings...)

Les antioxydants de synthèse

Liste antioxydants dangereux dans cosmetiques

Quand ils sont naturels, les antioxydants ne manquent pas d’atouts : prévention du vieillissement cellulaire, protection des cellules, réduction du stress oxydatif… Eh ben, je peux te dire que les antioxydants synthétiques, c’est pas le même délire. 

Leur rôle : 

Dans le même esprit que les conservateurs, les antioxydants permettent, en cosmétique, de ralentir l’oxydation des formules des produits. Autrement dit, il s’agit d’ingrédients permettant d’empêcher sa détérioration.

Pourquoi ils posent problème : 

D’abord, certains d’entre eux sont classés « cancérogènes possibles  » par le Centre International de Recherche contre le Cancer (CIRC). Rien que ça. En prime, ils auraient une action de perturbateur endocrinien… pouvant affecter la fertilité ! 

Quelques exemples d’antioxydants :

  • Le BHT ou Butylhydroxytoluène : Il est particulièrement dur à éviter, car omniprésent. Baumes à lèvres, maquillage en tout genre, soins visage, produits hydratants et nettoyants… Le BHT se niche partout. Pourtant, c’est un potentiel perturbateur endocrinien, qui aurait également un impact sur le bon fonctionnement de la thyroïde, du foie et du système immunitaire.

  • Le BHA ou Butylhydroxyanisole : Ce dernier est si nocif qu’il est souvent remplacé par le BHT… Pourquoi ? Eh bien… la Commission européenne a classé le BHA dans les substances prioritaires de catégorie 1 en matière de perturbation endocrinienne. De son côté, le CIRC juge le BHA potentiellement cancérigène.

⚠️  Selon l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire), le BHT et le BHA sont très proches et "leurs usages aussi bien que les préoccupations à leur sujet sont très similaires".


Les sels d’aluminium 

Pour en savoir plus sur les sels d’aluminium, tu peux consulter notre article dédié. 

Les sulfates

Liste sulfates dangereux dans cosmetiques

Dans l’univers des cosmétiques, les sulfates sont des tensioactifs.

Leur rôle : 

Permettre aux corps gras de bien se disperser dans l’eau. On les apprécie aussi pour leur fort pouvoir moussant

Pourquoi ils posent problème : 

En comparaison aux composants vus plus haut, les sulfates ne sont pas SI problématiques. Ce qu’on leur reproche ? Leur pouvoir irritant et potentiellement desséchant. S’ils sont présents en trop forte quantité, ils peuvent provoquer des picotements, des rougeurs… tout est donc une affaire de mesure. 

Attention : il arrive de retrouver des sulfates dans les produits bio et naturels ! Dans l’équipe Juliette, on a choisi de les éviter, en optant plutôt pour le Cocoyl glutamate de sodium, un tensioactif doux pour la peau. 

Quelques exemples de sulfates : 

  • Le sodium Lauryl Sulfate : savons, shampoings, détergents, dentifrices… On retrouve cet agent moussant partout. Problème : utilisé trop fréquemment, il peut fragiliser la peau et la rendre vulnérable. Pire : comme il est absorbé par l’organisme, le sodium Lauryl Sulfate peut perturber l’équilibre hormonal…

  • Le sodium Laureth Sulfate : un dérivé du sodium Lauryl Sulfate, semblable en tous points.

Les huiles minérales

Liste huiles minerales dangereux dans cosmetiques

Malgré leur nom enchanteur, les huiles minérales ne sont pas du tout naturelles et n’ont rien à voir avec des minéraux ! Les huiles minérales sont dérivées du... pétrole ! OUI OUI.  Eh oui, ça t’en bouche un coin ? Enfin, dans le cas présent, ça t’en bouche les pores mais je t’en dis un peu plus  👇 :

Leur rôle : 

En théorie, les huiles minérales sont censées hydrater la peau. En pratique, elles créent simplement un “film occlusif” chargé de tenir la peau hydratée temporairement. Ce film occlusif sert à empêcher l’évaporation de l’eau de la peau et ainsi la garder hydratée. Problème : ce procédé bouche les pores cutanés.

Pourquoi elles posent problème : 

Entièrement synthétiques, ces huiles sont un vrai leurre gardant la peau hydratée artificiellement. En plus de cela, elles sont irritantes, potentiellement cancérigènes, mais surtout très polluantes... donc mauvaises pour la planète.

Quelques exemples d’huiles minérales : 

Sur le marché, les huiles minérales portent les doux noms de Paraffinum Liquidum, Petrolatum, Cera Microcristallina, Ozokerite, Ceresin, Mineral oil

Liste des ingrédients dangereux dans les cosmétiques : cette sélection est-elle exhaustive ? 

Absolument pas ! Je pourrais également continuer à te parler des silicones, des filtres UV, des phtalates, des alkylphénols et autres substances chimiques toutes aussi néfastes les unes que les autres… Et cet article serait indigeste car trop long ! 

Ce qu’il faut retenir : prends l’habitude d’étudier les composants des produits cosmétiques, et ce, avant tout achat ! 

 ​💡  Le mieux reste d’opter pour des produits naturels ou faits-maison. 


Liste des ingrédients dangereux dans les cosmétiques, en conclusion

Et voilà matelot, j’espère que tu en sais plus sur les ingrédients dangereux dans les cosmétiques qu’il faut éviter ! 

Chez Juliette, on adore cette maxime : Knowledge is power (la connaissance, c’est le pouvoir). C’est en se tenant informé(e) sur la composition de nos produits qu’on peut prendre soin de soi, pour de vrai.

Quant à notre gel douche JU, il n'a rien à cacher ! On te donne même sa liste d'ingrédients par ici, en t’expliquant le rôle de chaque ingrédient un à un. Un consommateur averti en vaut deux, comme on dit ! 

DÉCOUVRIR
Mascotte JU par Juliette

Inscris-toi à la newsletter Juliette pour suivre toutes nos actus !

10% offert sur ta 1ère commande !
Découvre les coulisses, les nouveautés, apprends-en plus sur la préservation d'Océan et de ta santé.
En cliquant sur "J'accepte", tu acceptes que des cookies soient stockés sur ton appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts de marketing. Politique de confidentialité