Maison Zéro Déchet : cap sur 25 gestes simples !

Planète
Temps de lecture :
8 minutes
25/6/21
🤓
8 minutes
25/6/2021
Toi aussi t'as envie de changer le monde sans sacrifier ton plaisir ? Rejoins Juliette pour supprimer le plastique à usage unique de nos maisons !

Qui n’aimerait pas vivre dans une maison plus saine ? A priori, personne. Et pourtant, chaque année, un(e) Français(e) jette en moyenne 513 kg de déchets… ce qui revient à une tonne de déchets par seconde. Pas ouf pour la planète.

Face à de tels chiffres, adopter une démarche zéro déchet est indispensable. Tu connais un peu le concept ? Il suit une idée simple : pour réduire le surplus de déchets, il faut éviter d’en produire. Ou comme le veut le célèbre dicton :  "Le meilleur déchet, c'est celui qu'on ne produit pas !". 

L’objectif du zéro déchet / zéro gaspillage (appelé “zero waste” en anglais) ? Réduire l’impact environnemental de l’Homme en diminuant la quantité de déchets produits. 

D’ailleurs, réduire sa production de déchets revient à limiter son impact environnemental ET son empreinte carbone. Ben oui : un déchet qui n'existe pas est un déchet qui ne sera pas incinéré ou recyclé…. Et qui ne consommera pas d’énergie inutilement. 

Mais alors, comment voguer vers un quotidien zéro déchet ? En commençant par les évidences, comme toujours - et notamment en changeant nos habitudes à la maison. Tu verras matelot : il est très facile de réduire ses déchets ménagers. Voici 25 gestes écoresponsables simples à appliquer pour vivre dans une maison zéro déchet. 

Commence par en tester un ou deux, puis plusieurs, à ton rythme. Car rappelle-toi : la meilleure habitude est celle que l’on prend sans ressentir de contrainte !


Adopter une maison zéro déchet : la cuisine 🍳

Cuisine zero dechet emballages alimentaires, sac a vrac, composter dechets alimentaires

Quand on parle de maison zéro déchet, on pense automatiquement à la cuisine. C’est une pièce où l’on prépare de bons petits plats, déballe des courses… et que l’on nettoie aussi beaucoup. Toutes ces activités impliquent de manipuler des objets - qu’il s’agisse d’aliments, de produits ménagers, d’emballages… 

Le premier réflexe, pour réduire sa consommation de plastique, peut être par exemple d’éviter les emballages à usage unique en privilégiant les produits d’entretien écoresponsables et durables… Ce qui revient, autrement dit, à opter pour des solutions réutilisables !

Par exemple, si tu aimes bien préparer tes plats à l’avance ou réutiliser tes restes alimentaires (well done !), connais-tu les fabuleux Bee wrap ? Il s’agit d’emballages alimentaires réutilisables et écologiques, bons pour la planète et pour ta santé - puisqu’ils ne contiennent aucun produit chimique !
Voici d’autres exemples de petites actions que tu peux effectuer pour adopter petit à petit un mode de vie zéro déchet :

  1. Acheter ses aliments en vrac : Le riz, les pâtes, la farine, le sucre… Toutes ces denrées alimentaires si essentielles peuvent s’acheter en vrac ! Ça ne coûte pas plus cher que les paquets classiques, et pourtant, ça t’évitera de nombreux sacs plastique et cartons encombrants.

  2. Conserver ses aliments dans des bocaux en verre : Et c’est la suite logique du geste précédent. A priori, si tu achètes en vrac, il te faut des contenants pour garder au chaud tes petites denrées. Pour de jolis bocaux originaux et uniques, n’hésite pas à aller chiner dans les brocantes des trésors oubliés. Dans l’équipe, on adore la brocante en ligne La brocante de Farine.

  3. Utiliser des sacs à vrac ou boîtes en verre : C’est un peu la même idée, mais ça permet d’aller un peu plus loin. En gros, quand tu vas faire ton petit marché ou tes courses, prends ton tote bag ! C’est le meilleur moyen de dire bye bye aux sacs en carton jetables.

  4. Remplacer l'essuie-tout par du tissu ou des éponges réutilisables : Parce que bon, le sopalin, c’est pratique mais… C’est loin d’être une alternative zéro déchet !

  5. Remplacer le film alimentaire par une alternative durable (bee wrap, charlotte alimentaire réutilisable...) : On t’en dit plus sur cette astuce dans notre article consacré aux films alimentaires écologiques.

  6. Composter ses déchets organiques : Épluchures de fruits et légumes, coquilles d’œufs, marc de café… De nombreux restes alimentaires peuvent finir au compost et se transformer en engrais naturel au lieu d’alourdir le poids de tes déchets !

  7. Troquer le sachet de thé jetable par une boule à thé : Une façon simplissime de réduire les emballages superflus.

  8. Fabriquer des éponges tawashi lavables : L’éponge tawashi, ça te parle ? Il s’agit d’une éponge écologique venue tout droit du Japon… qui permet de jeter l’éponge (littéralement) Spontex au profit d’une solution durable. Je t’explique comment te fabriquer une éponge tawashi maison juste ici.

  9. Fabriquer ses pastilles de lave-vaisselle soi-même : pour dire bye bye à l'opercule hydrosoluble en plastique !

  10. Cuisiner ses repas maison à partir de produits non transformés : C’est logique moussaillon : plus un produit est transformé (et industriel), plus il contient d’emballages, essentiels à sa conservation. En plus, ce n’est même pas bon pour ta santé… À tous les niveaux, il est préférable d’opter pour les produits bruts, comme les fruits et légumes de saison.

  11. Prévoir ses repas de la semaine en avance : De cette façon, on réduit les risques de gaspillage alimentaire, en mesurant avec exactitude les quantités dont on a besoin !

  12. Investir dans une gourde :  Pour tirer un trait une bonne fois pour toutes sur les bouteilles en plastique à usage unique. 


Maison zéro déchet : cap sur la salle de bains ! 🧼

Salle de bain zero dechet savon solide, deodorant, brosse a dents en bois

On t’en parlait déjà en détail dans notre article dédié à la salle de bains zéro déchet : voici 10 gestes simples à adopter pour une salle de bain dépourvue de tout emballage inutile. 

  1. Remplacer son coton-tige jetable par un coton-tige lavable ou un oriculi : Le coton-tige, ce petit bâtonnet en plastique qui ne paye pas de mine, peut peser lourd sur la balance, à cause de son utilisation très fréquente… Dans l’équipe Juliette, on a testé et approuvé l’oriculi, un petit bâtonnet en bois qui enlève le cérumen comme personne !

  2. Remplacer les rasoirs jetables par un rasoir de sûreté : Pourquoi opter pour un objet en plastique cheap et périssable quand on peut choisir un bel objet de qualité qui dure dans le temps ?

  3. Opter pour des cotons démaquillants lavables : L’astuce self-care qui fait AUSSI du bien à la planète. Avec les carrés de tissus démaquillants, tu peux prendre soin de ta peau ET de l’environnement. Un vrai combo gagnant.

  4. Tester les culottes menstruelles ou les cups : C’est nouveau et ça peut sembler un brin farfelu au départ, c’est vrai mais… Why not ? Les protections hygiéniques classiques ne sont pas bonnes pour la planète, et elles sont, par-dessus le marché, très chimiques ! Ca vaut bien le coup de tester des alternatives durables non ?

  5. Remplacer son gel douche en plastique par un pain de savon ou un gel douche écologique : Et dans ce rayon, Juliette peut t’aider, moussaillon ! On vient tout juste de lancer notre gel douche écologique, entièrement naturel et réutilisable. Ton nouveau healthy pleasure qui fait rimer durabilité avec plaisir et légèreté. 

  6. Tester un shampoing solide : Allleeeez, juste histoire d’essayer ! Promis, même si ça mousse moins qu’un shampoing classique, ça nettoie tout autant. D’ailleurs, on t’explique à quoi sert la mousse du savon dans cet article.

  7. Troquer sa brosse à dents en plastique par une version en bois ou par un Siwak : Ces alternatives ne te parlent pas ? On t’en dit plus sur ces solutions brosses à dents naturelles dans cet article. 

  8. Revenir au mouchoir en tissu et dire bye bye au kleenex : À condition de ne pas avoir un gros rhume, il est tout à fait possible et efficace de se moucher avec un mouchoir en tissu. C’est old-school, c’est décalé, et c’est bon pour la santé - tant que tu renouvelles tes mouchoirs régulièrement.

  9.  Dire adieu au déodorant chimique et bonjour au déodorant solide : Comment ça, le déo sous la forme de gel ou de stick parfumé, tu connais pas ? Toutes les instagrameuses en parlent… C’est la tendance du moment ! 


Maison zéro déchet : et la buanderie  ? 🧺

JU fait sa lessive dans sa buanderie zero dechet
  1. Faire sa lessive au savon de Marseille soi-même : Promis matelot, ce n’est pas la mer à boire ! On t’explique même comment fabriquer ta lessive maison dans cet article. Tu as seulement besoin de quelques copeaux de savon de Marseille, d’une cuillère de bicarbonate de soude et de cristaux de soude, d’eau… le tout, ajouté à un soupçon de bonne volonté !


  2. Recharger ses produits nettoyants ou les faire soi-même : Là encore, ça casse pas trois pattes à un canard ! Globalement, pour faire soi-même ses produits ménagers, il faut toujours les mêmes ingrédients : vinaigre blanc, bicarbonate, savon noir, cristaux de soude… Assure-toi d’en avoir toujours sous la main !  


  1. Troquer les lingettes nettoyantes jetables par un bon vieux chiffon : C’est la même logique que pour le sopalin. OK c’est pratique, mais… 1. Ça finit par coûter cher avec le temps et 2. C’est la meilleure façon de se créer des déchets qu’on aurait pu facilement éviter. Au final, la solution, c’est toujours la même : opter pour les produits réutilisables. Reduce, Re-use, Recycle… And do it again - comme disent les anglo-saxons ! 


Vivre dans une maison zéro déchet, en résumé


Bref, tu l’auras compris matelot : adopter la démarche zéro déchet revient à effectuer un ensemble de petits gestes, pas à pas, en douceur. Il existe de nombreuses habitudes que tu peux prendre pour préserver l’environnement. Tu peux commencer par faire le plein de bocaux, puis acheter en vrac… Réduire le plastique de ta salle de bains, puis t’essayer au compost… Autant de réflexes qui permettent de revoir sa consommation et d’adopter un quotidien plus durable.

Le plus important ? Y aller pas à pas, sans se forcer. Certains gestes te sembleront évidents, d’autres moins… On a tous/toutes nos petites préférences, nos petites manies ! Ce qui compte, c’est de démarrer en douceur et d’être indulgent(e) avec soi-même.

Mascotte JU par Juliette

Inscris-toi à la newsletter Juliette pour suivre toutes nos actus !

Découvre les coulisses de l'équipage, les derniers tutoriels DIY, apprends-en plus sur la préservation de la planète mais aussi de ta santé.