Potabilisation de l’eau : comment l’eau est rendue potable ?

Planète
Temps de lecture :
5 minutes
30/3/22
🤓
5 minutes
30/3/2022
Toi aussi t'as envie de changer le monde sans sacrifier ton plaisir ? Rejoins Juliette pour supprimer le plastique à usage unique de nos maisons !

Bonjour marin d’eau douce ! ⛵️ On te retrouve aujourd’hui pour te parler de la potabilisation de l’eau. Eh oui, tu dois bien t’en douter : l’eau qui sort de ton robinet n’est pas devenue potable par magie. Pour que tu puisses la boire sans tomber malade, elle est en effet rendue consommable, et ce, grâce à divers traitements.

D’ailleurs, cette ressource d’eau potable n’est malheureusement pas disponible pour tous… Bien que le droit international oblige les États à œuvrer à l’accès universel de l’eau et de son assainissement, les pays qui ne disposent pas d’eau potable sont encore nombreux. 😔 Plusieurs associations, comme Solidarité International, se mobilisent pour faire valoir ce droit (reconnu comme un droit de l’Homme depuis 2010) auprès des populations défavorisées.

Maintenant que cet aparté de la plus haute importance est fait, nous allons pouvoir nous pencher sur les différents traitements qui rendent l’eau potable.

Si jamais tu veux savoir ce qui se passe après, quand tu as consommé ton eau, on t’invite à lire notre article sur le fonctionnement d’une station d’épuration ! 🙂

Les caractéristiques d’une eau potable

Avant de t’expliquer comment l’eau est rendue potable, on souhaitait porter ton attention sur les caractéristiques d’une eau potable. En effet, avant de pouvoir être considérée comme potable et donc sans danger pour la santé des Hommes, l’eau subit divers tests. 💧 Ces tests permettent aux scientifiques de vérifier que l’eau répond bien aux critères donnés par le Ministère de la Santé et le Conseil Supérieur du secteur d’Hygiène Publique.

Attention, les normes énoncées ne sont pas les mêmes en fonction de l’utilisation finale de l’eau (eau pour la consommation humaine ou eau pour le secteur de l’industrie).

Dans tous les cas, lorsque l’eau est destinée à une consommation humaine, les tests se basent sur pas moins de 63 critères de potabilité ! Parmi ces critères, on retrouve :

  • des paramètres physico-chimiques : pH de l’eau, sa température, certains composants avec des limites de concentration (ions, potassium, sulfate, chlorure)
  • des paramètres organoleptiques : couleur, goût et odeur de l’eau
  • des paramètres microbiologiques : contrôle de la présence de germes potentiellement pathogènes (virus, bactéries, parasites)
  • des paramètres concernant les substances indésirables : nitrates, nitrites, pesticides
  • des paramètres concernant les substances toxiques : micropolluants (arsenic, cyanure, chrome, nickel, sélénium, etc.)

En plus de contrôler le taux de substances jugées dangereuses pour la santé de l’Homme, les scientifiques doivent aussi s’assurer que l’eau contient des éléments jugés nécessaires. 🙂 Parmi ces éléments, on retrouve des sels minéraux (calcium, magnésium, potassium, etc.) et des oligo-éléments (fluor, cuivre, fer, silicium, etc.).

💡 L’eau potable regroupe deux types d’eau : l’eau de distribution (eau du robinet) et l’eau conditionnée en bouteille (vendue en magasin).

L’eau de pluie est-elle potable ? ☔️

Bonne question matelot ! Alors, peut-on considérer l’eau de pluie comme une eau potable ? Eh bien, selon la Direction générale de la Santé, du ministère chargé de la santé publique : non, l’eau de pluie n’est pas une eau potable. 🌧 Pourquoi ? Simplement, car ses taux de contaminations microbiologiques et chimiques dépassent les seuils acceptés par les autorités.

On te déconseille donc fortement de récupérer les eaux de pluie pour les boire ! Certes, en faisant ça ta facture de consommation d’eau va diminuer, mais ce sera surtout dangereux pour ta santé. Ton organisme n’est en effet pas habitué à boire une eau contaminée ! C’est d'ailleurs pour ça que si tu pars dans un pays où l’eau n’est pas traitée, on te déconseille fortement de la boire ou juste de mouiller ta brosse à dent avec ! 🤢

En revanche, tu peux très bien récupérer les eaux de pluie pour alimenter ta chasse d’eau, ta machine à laver, ton lave-vaisselle ou arroser ton jardin.

Les utilisations de l'eau de pluie récupérée illustrées

Les différentes étapes de potabilisation de l’eau 💧

Rentrons maintenant dans le vif du sujet ! Pour commencer, sais-tu que les eaux usées sont la base de l’eau potable ? Enfin, à la base de la base, on a de l’eau de divers cours d’eau (rivières, nappes phréatiques, fleuves…). Une fois que cette eau est prélevée en milieu naturel, elle est traitée pour être rendue potable (station de potabilisation de l’eau). Ensuite, elle est utilisée grâce aux divers réseaux d’eaux, puis elle est collectée par un réseau de collecte des eaux usées. Cette même eau va encore une fois être traitée (dans une station d’épuration) avant d’être rejetée en milieu naturel. Puis, la boucle recommence ! 🔁

L’eau qui sort de ton robinet est donc une eau qui a été traitée et retraitée. C’est grâce à cette technologie que malgré l’augmentation de la population, les pays développés arrivent à fournir de l’eau en continu. 💪🏼

Alors concrètement, comment ça se passe dans une station de potabilisation d'eau ? On t’explique ! 👇🏼

Le traitement de l’eau se découpe en plusieurs étapes :

Captage

L’eau est captée dans divers milieux naturels : rivières, fleuves, nappes phréatiques, etc. Pour limiter la présence de poissons ou gros objets (morceaux d’arbre, mais aussi pollution humaine arrivée dans les cours d’eau), l’eau collectée passe par des sortes de grosses grilles. Le but ? Stopper tous les objets flottants et effectuer un prétraitement. 🐟

Une fois le prétraitement effectué, l’eau est acheminée vers la station de potabilisation par des conduits.

Dégrillage

Deuxième étape, l’eau collecté passe par des plus petites grilles afin de coincer les déchets et matières en suspensions qui sont passés au prétraitement.

Floculation - Décantation

Ensuite, un produit coagulant est ajouté à l’eau. Ce coagulant a pour rôle de regrouper les matières résiduelles entre elles. Parmi ces matières, on compte les particules de terre, les poussières, mais aussi les matières organiques moins visibles à l'œil nu.

Une fois regroupées, les matières résiduelles forment des grumeaux (appelés “flocs”). Sous l’effet de la gravité, les flocs vont tomber au fond du bassin de décantation et ne continueront pas le chemin de l’eau clarifiée.

Filtration

L’eau clarifiée va ensuite se retrouver dans des bassins de filtration. Ces bassins sont composés de matériaux naturels (sable ou charbon) qui vont capter les résidus invisibles à l'œil nu. 

Désinfection - Ozonation

Après ça, l’eau va être désinfectée par un gaz, l’ozone, qui permet de tuer les virus et bactéries. 🦠 En fonction des stations de potabilisation, ce traitement de désinfection peut aussi être fait avec du chlore ou des rayons ultraviolets.

Chloration

L’eau arrive dans des grands bassins, dans lesquels une toute petite quantité de chlore va être déversée. Cette étape empêche le développement des microorganismes et assure à l’eau de rester “propre” pendant tout son parcours dans le réseau de distribution.

Stockage

Lorsque les étapes de potabilisation sont terminées, l’eau est contrôlée afin de vérifier qu’elle convient aux demandes sanitaires exigées. 👀 Ensuite, elle est stockée dans de grands réservoirs avant d’être envoyée dans les réseaux de distribution.

Les différentes étapes du traitement de l'eaui pour sa potabilisation illustrées

La potabilisation de l’eau, en conclusion 😊

Eh voilà, tu sais maintenant comment l’eau que tu utilises chaque jour est rendue potable ! Pour rappel, pour être considérée comme potable, l’eau doit répondre à pas moins de 63 critères. Ces critères sont énoncés par le Ministère de la Santé et le Conseil Supérieur du secteur d’Hygiène Publique et sont là pour assurer ta santé.

Une fois récoltée en milieu naturel, l’eau va passer par 5 étapes pour être rendue consommable : dégrillage, floculation et décantation, filtration, désinfection et chloration. Une fois que l’eau est nettoyée, désinfectée et décontaminée, elle est stockée dans des réservoirs puis distribuée dans les villes et villages. 💧

Pour rappel, l’eau de pluie n’est pas considérée comme une eau potable ! En revanche, libre à toi de la récolter pour arroser ton potager ou faire ta vaisselle.

DÉCOUVRIR
Mascotte JU par Juliette

Inscris-toi à la newsletter Juliette pour suivre toutes nos actus !

10% offert sur ta 1ère commande !
Découvre les coulisses, les nouveautés, apprends-en plus sur la préservation d'Océan et de ta santé.
En cliquant sur "J'accepte", tu acceptes que des cookies soient stockés sur ton appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts de marketing. Politique de confidentialité