Découvre le pranayama, des exercices de respiration venant du yoga

Santé
Temps de lecture :
4 minutes
17/2/22
🤓
4 minutes
17/2/2022
On a tous le droit de savoir ce que l'on met sur notre corps ! Produits d'hygiène, lessive, produit vaisselle... l'équipage de Juliette démystifie la cosmétique

Namasté matelot, c’est JU, la mascotte rigolote de l’équipage Juliette ! Dans un article précédent consacré au yoga des yeux, on t’incitait à prendre soin de toi grâce à une série d’exercices permettant de reposer ses mirettes. 

Aujourd’hui, j’aimerais te parler du pranayama, également appelée “discipline du souffle”. Ça ne te dit rien ? Le pranayama fait partie des huit piliers du yoga, et se focalise, en gros, sur la respiration

Dans cet article, je vais t’expliquer en quoi consiste cette discipline ! Pranayama exercices : suiiiis-le guiiiiide ! 🧘


Le pranayama : l’art de se connecter à son énergie vitale

Si tu es un yogi ou une yogini expérimentée (autrement dit, si tu es un(e) adepte du yoga), tu connais déjà très bien le concept du pranayama. Si ce n’est pas le cas, alors, une piqûre de rappel s’impose ! 

Première chose à savoir : la respiration est un véritable point d’ancrage dans la pratique du yoga (voire de la méditation de façon plus générale). En effet, selon le yoga, la respiration est la base de la vie. Ce qu’on peut comprendre : l’être humain ne peut survivre sans oxygène au-delà de quelques minutes ! 

Mais ce n’est pas tout. Selon de nombreux maîtres yoga, notre respiration a un impact direct sur notre état mental. Quand on respire mieux, on se sent mieux à tous les niveaux (mentalement, physiquement…). 

La raison ? Elle est simple. 

Quand nous respirons, nous aspirons l’air (merci Captain Obvious). Ce qui permet ensuite d’oxygéner le sang et de rejeter le CO2 au moment de l’expiration. La plupart du temps, nous respirons de manière inconsciente… mais ce processus n’est pas toujours optimal.

👉 Le but du pranayama, c’est de respirer de manière consciente afin d’augmenter l’efficacité de la respiration, et notamment sa capacité à apporter de l’oxygène dans le sang et à rejeter le CO2. 


💡 Bon à savoir 

Plus nous sommes stressés, moins notre respiration est optimale (les respirations deviennent alors courtes et superficielles). Pourtant, on a tout à y gagner, quand on respire correctement ! On estime qu’une respiration bien effectuée peut transférer jusqu’à 50% d’oxygène supplémentaire dans le sang. Ce qui permet de renouveler les cellules, d’éliminer les toxines, d’augmenter l’énergie corporelle… bref, que des bienfaits ! 

Schéma de la réspiration

Pranayama : ça veut dire quoi, au juste ? 

Prana signifie souffle ou force vitale, et yama signifie maîtrise, régulation. Autrement dit, le pranayama, c’est la maîtrise du souffle. On l’appelle également “extension de la force de vie”. 

OK, ça parait un peu abstrait, dit comme ça ? 

En pratique, c’est tout simple ! Le pranayama est un ensemble de techniques de respiration. Chaque technique de respiration possède des vertus bien précises : certaines permettent de se relaxer, d’autres de mieux se concentrer, de méditer, etc.

📌  Ce qu’il faut retenir : 

  • Le pranayama est la 4ᵉ branche du Yoga.
  • Son objectif principal : contrôler le souffle, ainsi que le cycle respiratoire de façon plus globale.
  • Le pranayama permet aussi une meilleure oxygénation du sang. 
  • Cette série d’exercices respiratoires permet de réduire le stress, d’augmenter sa concentration, de se relaxer, etc. 
  • Stimuler son énergie vitale en respirant correctement permet même de prévenir l’apparition de maladies ! 

⚠️ Si tu souhaites t’initier à cette discipline, je te conseille de consulter ton médecin traitant - quelques contre-indications existent. Par exemple, certains exercices particulièrement puissants sont déconseillés aux femmes enceintes. 

5 éléments clés du pranayama


5 techniques du Pranayama : exercices de respiration


Comme je te le disais plus haut, il existe de multiples exercices et/ou techniques de respiration permettant de réguler son souffle. Chaque méthode possède ses propres bienfaits ! 

💡 Parfois, leurs noms peuvent changer (en tout cas leur traduction). 

Je t’ai sélectionné cinq techniques essentielles (certaines sont plus accessibles que d’autres) pour débuter dans l’art du Pranayama. Attention, si tu es un(e) grand(e) débutant(e), je te conseille de réaliser les exercices avec un(e) prof de yoga, au moins pour commencer ! 


Le bhramari : la respiration de l'abeille  

Cet exercice respiratoire se distingue par sa grande accessibilité. Même les enfants peuvent le réaliser ! Les atouts-clés du bhramari ? Il agit principalement sur le mental. Il permet par exemple de booster sa concentration, de réduire son stress… Sur le plan physique, il permet également d’améliorer les capacités respiratoires et réduit la pression artérielle.  

Explication technique bhramari

L'anulom vilom  : la respiration avec alternance des narines  

Également appelée “respiration alternée des narines”, cette technique est sans doute la plus connue… et l’une des plus faciles ! On dit qu’elle permet de purifier le corps et l’esprit en éliminant notamment les toxines, le stress. En prime, elle calmerait le système nerveux et apaiserait le corps. 

Explication technique anulom vilom

Le kapalbhati, la respiration du crâne qui brille, ou respiration du feu  

Méthode de respiration incontournable du yoga, le kapalbhati aurait de multiples bienfaits, à la fois sur le cerveau, sur le système digestif et le système respiratoire ! Cet exercice permet d’insuffler de l’énergie, d’améliorer la mémoire, la concentration… Il permet aussi de simplifier la digestion et détend le muscle du diaphragme. Enfin, il a aussi une réelle fonction de “purification”, en permettant d’oxygéner tout le corps ! En prime, cet exercice est accessible à tous. 

UJJayi : le souffle victorieux 

Tout est dans le titre : cette technique se distingue avant tout par ses bienfaits sur le système respiratoire. Elle permet notamment de booster l’oxygénation des poumons et de mieux contrôler son rythme respiratoire en toutes circonstances. 

Le bhastrika : la respiration du soufflet de forgeron 

Le bhastrika est sans doute l’un des exercices les plus puissants. Il n’est pas du tout adapté aux débutant(e)s et nécessite des connaissances assez poussées. On dit d’ailleurs qu’il combine les exercices Kapalabhati et Ujjayi. Si bien qu’il est considéré comme un “kryas” : autrement dit une technique de purification du corps.

Quant à ses bienfaits, ils sont nombreux : le bhastrika permet de renforcer le diaphragme et les reins, combattre les maladies respiratoires, stimuler le système digestif… en plus d’améliorer la mémoire et les capacités de concentration

 

Découvre le pranayama, des exercices de respiration venant du yoga, en conclusion

Et voilà jeune mousse, on a fait le tour des principaux exercices de pranayama - j’ai bien sûr exposé les plus connus. En pratique, il existe des centaines de variantes… Comme tu l’auras compris, pour mesurer tout l’intérêt du pranayama, il faut d’abord croire aux grands principes du yoga.

Selon cette discipline, le prana est une énergie vitale qui se promène dans le corps. Elle se manifeste par la respiration. Alors forcément, quand on apprend à maîtriser cette respiration, on contrôle notre énergie vitale. 

À la clé ? On devient plus détendu, plus focalisé sur l’instant présent, la mémoire et la capacité de concentration sont décuplées… Bref, on est plus épanouis !  

Alors, prêt à tester le pranayama, matelot ? 

DÉCOUVRIR
Mascotte JU par Juliette

Inscris-toi à la newsletter Juliette pour suivre toutes nos actus !

10% offert sur ta 1ère commande !
Découvre les coulisses, les nouveautés, apprends-en plus sur la préservation d'Océan et de ta santé.
En cliquant sur "J'accepte", tu acceptes que des cookies soient stockés sur ton appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts de marketing. Politique de confidentialité