On te livre nos astuces pour remplacer le papier cuisson ! 🧑‍🍳

DIY
Temps de lecture :
4 minutes
23/3/22
🤓
4 minutes
23/3/2022
Besoin d'idées de recettes pour créer tes produits maison, de tutoriels pour créer des solutions alternatives au plastique ? Le DIY est fait pour toi !

Salut matelot, la forme ? Dans un article précédent, on te partageait nos astuces pour adopter pour une cuisine zéro déchet. On te conseillait notamment d’éviter tous les emballages à usage unique, de fabriquer toi-même tes produits ménagers, d’utiliser des équipements plus écolo… Et justement, on aimerait évoquer aujourd’hui un ingrédient incontournable des cuistots : le fameux papier cuisson ! 

Pratique, mais pas franchement écologique ni bon pour la santé. Cet outil est bien connu des pâtissiers ou des chefs adeptes de la cuisson au four. Dans cet article, tu découvriras pourquoi le papier cuisson pose problème - puis nous évoquerons les solutions durables qui permettent de l’éviter. Remplacer papier cuisson : suiiiiiis le guide ! 


Papier cuisson, papier sulfurisé… Quelle différence ? 

Comme son nom l’indique, le papier cuisson est un papier créé tout spécialement pour supporter la cuisson et ses hautes températures. L’expression “papier cuisson”  est assez générique et regroupe un certain nombre de papiers, dont le papier sulfurisé. Au Canada, on parle même de “papier parchemin”.

Avant tout, le papier cuisson doit être imperméable et résistant. Le but ? Résister aux hautes températures et protéger les plaques du four en retenant le gras des aliments (c’est toujours pratique quand on cuit un cake rempli de beurre 😋). 


Remplacer papier cuisson, pourquoi faire ?

Commençons par les évidences : le papier cuisson conventionnel est jetable. Sa durée d’utilisation est d’ailleurs extrêmement limitée dans le temps. À peine la cuisson du plat terminée, hop, la feuille de papier cuisson utilisée est jetée à la poubelle ! Bref, ce matériel de cuisine est TOUT sauf réutilisable. Pas ouf, quand on souhaite adopter un quotidien zéro déchet… 

Maaaais ce n’est pas tout ! 

En plus d’être une calamité pour la planète, le papier cuisson n’est pas recommandable non plus d’un point de vue sanitaire. Eh oui : pour le comprendre, il faut s’intéresser au mode de fabrication du papier cuisson. Car oui, l’efficacité des papiers cuisson ne relève pas de la magie…

👉  Prenons le cas du papier sulfurisé, par exemple. “Sulfurisé” signifie “traité dans l’acide sulfurique”, selon Le Trésor de la Langue Française. Eh oui : ce papier que nous utilisons quotidiennement est obtenu par trempage dans l’acide sulfurique. Autrement dit : il contient un produit chimique qui peut pénétrer dans les aliments sous l’effet de la chaleur (quand les températures dépassent 220° C) ! Le papier sulfurisé peut également contenir du silicone anti-adhésif… il arrive qu’il soit, en outre, blanchi au chlore. 

Bref, le papier sulfurisé ne vaut pas mieux que son poto l’aluminium, déjà pas mal décrié pour les substances neurotoxiques qu’il renferme. Pour couronner le tout, le papier sulfurisé n’est pas le seul type de papier cuisson néfaste pour la santé… Par exemple, les films étirables et sacs cuisson, tous deux en plastique, regorgent également de substances toxiques (plastique, colle, encre…), qui peuvent migrer dans les aliments pendant la cuisson…

🎉  Heureusement, des alternatives durables et saines au papier cuisson existent ! 

2 exemples de papier cuisson et leurs composants

Alternative n°1 : huile et farine

On ne présente plus ce grand classique simplissime ! Tu viens de préparer une belle tarte et aimerais éviter qu’elle reste collée dans le moule ? Badigeonne généreusement le moule à tarte avec de l’huile (ou du beurre) et saupoudre le tout de farine. Tu verras, ce combo anti-adhésif fera très bien l’affaire ! 

Alternative n°2 : le tapis de cuisson réutilisable

Si tu préfères éviter les matières grasses, les tapis de cuisson éco-responsables sont la meilleure option. Eh oui : on peut retrouver aujourd’hui dans le commerce différents types de feuilles de cuisson réutilisables à l’infini : toiles en silicone, fibres en verre lavables… On en trouve dans plusieurs matériaux ! En prime, ils conviennent en général à tous les types de four - et sont, bien entendu, dépourvus de produits chimiques ! 

De nombreux sites spécialisés comme La vie est green, Green et compagnie. Même certains sites plus conventionnels comme Mathon en proposent ! 

Alternative n°3 : les feuilles (comestibles)

Idéale pour la cuisson de plats salés, cette option est doublement vertueuse, puisqu’elle permet d’éviter que les aliments ne collent… tout en apportant de bons nutriments ! Eh oui : qu’il s’agisse de chou, de roquette ou salade en tout genre, ou même de feuilles de bananier, il est tout à fait possible d’utiliser des feuilles pour fabriquer un tapis de cuisson 100% green.

💡 Pense bien à les laver avant de les disposer dans ton plat, matelot !  

Nos astuces pour remplacer papier cuisson, en conclusion

On te le répète souvent, chez Juliette : le meilleur déchet est celui que l’on ne crée pas  ! Autrement dit, pour optimiser sa consommation de plastique et autres matériaux à usage unique, le plus simple reste de les éviter. 

Et justement, les options ne manquent pas quand il s’agit de remplacer le papier cuisson à usage unique  ! Huile et farine, papier cuisson réutilisable, feuilles comestibles… Certain(e)s utilisent même de la cire d’abeille ! 

Bref : il existe de multiples astuces de grand-mère naturelles et durables pour optimiser la cuisson de ses petits plats… Une bonne nouvelle pour la planète et pour ta santé, en somme !

DÉCOUVRIR
Mascotte JU par Juliette

Inscris-toi à la newsletter Juliette pour suivre toutes nos actus !

10% offert sur ta 1ère commande !
Découvre les coulisses, les nouveautés, apprends-en plus sur la préservation d'Océan et de ta santé.
En cliquant sur "J'accepte", tu acceptes que des cookies soient stockés sur ton appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts de marketing. Politique de confidentialité