Exp'Editions : Quand la nature fait de la résistance, l’exemple de la résilience écologique 🌍 

Planète
Temps de lecture :
7 minutes
29/7/22
🤓
7 minutes
29/7/2022
Toi aussi t'as envie de changer le monde sans sacrifier ton plaisir ? Rejoins Juliette pour supprimer le plastique à usage unique de nos maisons !

Bonjour matelot ! 🙂 On est super contents de vous retrouver dans cette nouvelle Exp’Edition. Si vous êtes nouveau sur le Journal de Bord, sachez que les Exp’Editions sont des aventures à travers le monde durant lesquelles on vous aide à comprendre certains phénomènes. Permaculture, agriculture régénérative, projets inspirants, low tech’... On couvre plein de sujets super intéressants ! 🌍

Aujourd’hui, pour cette nouvelle expédition, on avait envie de vous parler de résilience écologique. Malheureusement, ce sujet fait écho en ce mois de juillet, car au moment où ces lignes sont écrites, plusieurs incendies ont lieu sur le territoire Français (Corse, Gironde, Touraine, Ardèche, etc.) … 😞

Dans cette Exp’Edition, on vous aide à comprendre ce qu’est la résilience écologique et on vous parle de différents exemples de résilience océane et de résilience forestière ! Prêt à découvrir ce que la nature est capable de faire ? C’est parti ! ⛵️

C’est quoi la résilience écologique ? 🧐

Avant de vous présenter quelques exemples de résilience, peut-être qu’on pourrait se poser quelques instants pour comprendre ce qu’est la résilience écologique, non ? 😉

Vous avez sûrement déjà entendu le mot “résilience” ! Il peut en effet être utilisé pour parler de la nature, des océans, d’une société, de matériaux, mais aussi d’une personne. En fait, la résilience, c’est la capacité qu’à quelqu’un ou quelque chose à retrouver sa forme initiale après un choc. 💪🏼

👉🏼 Chez une personne par exemple, on dit d’elle est résiliente quand elle a été capable de se relever d’un événement traumatisant et de redevenir elle-même. Cette disposition à redevenir soi-même peut prendre plusieurs semaines, plusieurs mois, voire années. Eh oui, c’est souvent un travail de longue haleine ! D’ailleurs, vous allez voir que pour la nature, c’est un peu pareil. 😊

Si on devait donner une définition de la résilience écologique, ça donnerait ça : 

“La résilience écologique, c’est la capacité d’un écosystème, d’un habitat, d’un peuplement, d’une population (...) à retrouver un fonctionnement normal après avoir connu des perturbations importantes (...).” 🌍

Ces perturbations peuvent être de deux formes :

  • Abiotique, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas causées par l’Homme. On parle là de tempêtes, d’inondations, d’incendies, d’éruptions volcaniques, de tremblement de terre, d’érosion, de cyclones, etc.
  • Biotique, c’est-à-dire qu’elles sont entraînées par les activités de l’Homme. On parle là de déboisement, d’incendies criminels, de chasse, de pêche, d'agriculture intensive, de réchauffement climatique, d’acidification des océans, mais aussi d’invasion de parasites ou d’organismes biologiques.

Ces deux types de facteurs créent des perturbations au sein d’un écosystème en détruisant une partie des espèces animales, marines, forestières ou encore agricoles. La disparition ou l'ébranlement d’une partie de cette biodiversité perturbe alors tout l’écosystème. Certaines espèces se retrouvent sans moyens de se nourrir ou de s’abriter, ce qui fait qu’elles migrent ailleurs ou se retrouvent en voie d’extinction, ce qui entraîne la disparition de nourriture pour d’autres espèces, etc. 😞 C’est un peu l’effet boule de neige ! Le résultat final, c’est que l’écosystème qui a subi ces perturbations se retrouve vide, sans vie.

👉🏼 C’est là qu’entre en jeu la résilience écologique ! Au bout de quelque temps, la nature va reprendre ses droits : les sols vont de nouveau faire naître la végétation et les espèces vont petit à petit recoloniser l’endroit. La nature cicatrise et renaît ! 💚

✨ Différents chercheurs, comme l’Américain David Tilman, ont démontré que les écosystèmes qui possèdent une biodiversité riche ont tendance à se remettre plus rapidement des perturbations. 🌱

Malheureusement, les différents écosystèmes se retrouvent de plus en plus confrontés aux conséquences du dérèglement climatique et à celles de l’activité des Hommes : canicules, fonte de la banquise, impact des pays en développement, empreinte carbone toujours plus élevée, déforestation, pollution… Face aux changements, la nature s'est jusqu’à présent montrée résiliente, mais pour encore combien de temps ? 🌍

4 exemples de résilience écologique 🌍 🌱

Vous l’avez compris, la nature trouve souvent la force de se remettre de tous ces changements. Bien qu’elle ait la capacité de le faire seule, nous, les Hommes, pouvons également l’aider !

Kenya et Guyane : la préservation des mangroves 🌿

Les mangroves sont des sortes de forêts tropicales, entre terre et mer, souvent présentes le long des côtes et des estuaires. Ces forêts possèdent une biodiversité très riche et sont des puits de carbone exceptionnels (elles peuvent stocker en une année l’équivalent des émissions carbone de 26 millions de voitures ! 😳 ). En plus de ça, elles sont une source de revenus, de nourriture, de remèdes et de protections contre les ouragans et les vagues pour les populations qui vivent aux alentours.

👉🏼 Problème : les changements climatiques et l’activité des Hommes menacent grandement les mangroves et donc la résilience côtière… Pour pallier cela, le Waca Program aide, forme et encourage les populations des mangroves à les préserver ! C'était également l'objectif du projet Mikoko qui s'est clôturé en Janvier 2021.

Photo de mangroves au Kenya

Résilience océane : le retour des baleines et des thons rouges 🐳

Vous n’êtes pas sans savoir que la pollution des océans entraîne la disparition et la mort de plusieurs espèces marines chaque année. Vous n’êtes pas sans savoir que les activités des Hommes, notamment la pêche intensive, ont considérablement réduit le stock de poissons présents dans les mers et océans et font mourir chaque année de plus en plus de récifs coralliens. Vous n’êtes pas sans savoir que les marées noires sont de réelles catastrophes pour nos océans… Toutes ces perturbations ont entraîné la formation de déserts marins, c’est-à-dire des zones sans poissons et sans végétation marine. 😞

Mais, parce que oui, il y a un “mais”, on remarque aussi des changements de tendance, notamment grâce à l’interdiction de chasse des baleines à bosse et à l’interdiction de l’utilisation de peinture antifouling pour les bateaux !

🐳 Les baleines à bosse, qui n’étaient plus qu’une centaine en 1968, sont aujourd'hui près de 40 000 milles !

🐟 Les thons rouges, les mollusques et les herbiers marins reviennent dans les eaux !

Comme quoi, quelques efforts de la part des Hommes et la résilience s’opère doucement, mais sûrement. 💪🏼

Photo de baleines à bosses vues du ciel

Résilience forestière : l’importance de la biodiversité 🌳

La capacité d’un écosystème à se remettre d’une catastrophe naturelle dépend de la richesse de sa biodiversité, et ce ne sont pas les forêts qui vont nous prouver le contraire ! 🌱

En effet, dans une forêt, chaque être vivant à son importance :

🦜 Les oiseaux prédateurs contrôlent le nombre d’insectes présents dans une forêt et assurent ainsi la présence continue de végétation au sens large.

🌳 Les arbres permettent à diverses espèces animales de se nourrir et de se loger.

🐝 Les insectes pollinisateurs, mais aussi certains oiseaux et chauve-souris maintiennent l’existence de certaines plantes.

> etc.

C’est cette richesse qui permet aux différentes forêts (tropicales, tempérées, taïga, etc.) de renaître après avoir subi diverses perturbations.

✨ Saviez-vous que les pins d’Alep sont une espèce de pins résiliente au feu ? Sous l’action de la chaleur, les cônes sérotineux s’ouvrent et libèrent une grande quantité de graines, ce qui permet aux pins de repousser une fois que le sol est prêt ! 🌱

Photo d'une forêt vue du ciel

Résilience océanique : préservation des récifs coralliens

Aux Palaos, l’UNESCO a lancé un plan d’urgence pour la protection des récifs coralliens ! Ces récifs, au-delà d’être de protéger les côtes des tempêtes et de l’érosion et de jouer un rôle dans l’absorption du CO2, permettent à un grand nombre de personnes de vivre.

Malheureusement, avec l’augmentation de la température des eaux, la surpêche et la pollution, les coraux blanchissent de plus en plus tôt dans l’année… 😞 Problème : ils ne sont pas armés pour se régénérer et survivre. 

Pour limiter l’impact de la vie moderne des Hommes sur ces récifs coralliens, des mesures ont donc été mises en place :

👉🏼 contrôle de la pêche

👉🏼 soutien et formation des communautés locales quant à l’importance des coraux

👉🏼 gestion durable des zones marines protégées

👉🏼 protection des habitats

Le but de cette démarche lancée en 2021 est de mettre en place toutes les actions nécessaires pour permettre aux récifs coralliens d’être de nouveau résilients !

Photo d'un récif corallien avec des poissons

Quand la nature fait de la résistance, en conclusion

Eh voilà, la résilience écologique, c’est dans la boite ! On espère que vous avez appris plein de nouvelles choses grâce à cette nouvelle Exp’Edition. 😊

Pour rappel, la résilience écologique, c’est la capacité qu’à la nature à retrouver un fonctionnement normal après avoir subi des perturbations. 😇 Ces perturbations peuvent être causées par l’Homme, mais elles peuvent aussi être des catastrophes naturelles. 

Dans tous les cas, l’Homme a son rôle à jouer dans la résilience écologique : plus il prend soin de la terre, plus cette dernière sera capable de se remettre rapidement des difficultés qu’elle rencontre ! 🌍 💚

DÉCOUVRIR
Mascotte JU par Juliette

[E-book] Découvrez pas à pas le recyclage du plastique avec vos enfants !

Recevez gratuitement la Recyclopédie dans votre boîte mail. Un e-book de 25 pages dédié au recyclage, de votre poubelle jaune jusqu'à la seconde vie de nos déchets. Découvrez une information simplifiée et illustrée, mettez en pratique vos connaissances lors de quiz et d'activités à réaliser avec vos enfants.
En cliquant sur "J'accepte", des cookies seront stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts marketing. Politique de confidentialité