Comprendre la saponification à froid et réaliser un savon surgras maison

DIY
Temps de lecture :
6 minutes
7/3/22
🤓
6 minutes
7/3/2022
Besoin d'idées de recettes pour créer tes produits maison, de tutoriels pour créer des solutions alternatives au plastique ? Le DIY est fait pour toi !

Hello matelot ! On te retrouve aujourd’hui pour t’expliquer en détails comment fonctionne la saponification à froid. 🙂 Cette méthode très vieille est la meilleure manière de faire des savons solides ou liquides respectueux de la peau. Eh oui, quand on utilise la saponification à froid, on conserve tous les bienfaits des ingrédients utilisés ! On peut donc profiter de savons ultra doux, nourrissants, hydratants ou encore apaisants. Ce n'est pas le paradis ça ? ✨


En plus de t’expliquer comment faire un savon à froid, on va te guider pas à pas dans une recette de savon surgras à faire à la maison. Avec tout ça, tu seras le capitaine du savon fait maison en un rien de temps ! ⛵️

Qu’est-ce-que la saponification à froid ?

Tu te souviens il y a quelque temps, on te parlait de recette maison de savon pour les mains dans notre Journal de Bord ? On avait vu dans cet article qu’il y avait deux moyens de faire des savons : la saponification à chaud et la saponification à froid.


On avait aussi vu que, par souci de rapidité, la plupart des savons conventionnels sont fabriqués à chaud, ce qui donne des savons sans grands intérêts pour la peau ! De l’autre côté, les savons bio (pour la plupart), sont fabriqués en suivant le processus de la SAF (Saponification à Froid). Résultat, on obtient des savons riches en acides gras, pas asséchants pour un sous et très agréables à utiliser ! 💙 Mais du coup, tu sais comment ça marche la saponification à froid ? Non ? Eh bien on t’explique ! 👇🏼


Un savon à froid né d’une réaction chimique entre des corps gras (huiles végétales et beurres végétaux) et une base (la soude caustique, aussi appelée hydroxyde de sodium).  Pour rendre le savon encore plus intéressant pour la peau, on peut aussi y ajouter des huiles de surgraissage, des huiles essentielles, des argiles ou des plantes. 🌱 Ensuite, il suffit de mettre le tout dans des moules et d’attendre que le processus de saponification se fasse tout seul ! 


Comme tu le vois, cette technique artisanale n’utilise aucune source de chaleur externe, sauf si tu utilises des beurres végétaux, dans ce cas il faut les faire fondre. Sinon, tout est fait grâce à la réaction chimique entre les ingrédients ! Le petit côté magique ? La réaction de saponification à froid s’arrête d'elle-même lorsque la soude est complètement transformée en savon par les corps gras ! 🙂

Ça te dit un petit récapitulatif un peu plus clair ?

🌿 Choisir les huiles et beurres végétaux en fonction de leurs propriétés et des vertus qu’ils offrent à la peau. Si besoin faire fondre au bain-marie afin que tout soit liquide et laisser refroidir. 


💧 Préparer la soude caustique en la mélangeant avec de l’eau. Attention, la soude caustique doit être manipulée avec de grandes précautions : munis-toi de gants, d’un masque et d’une paire de lunettes et pense à aérer la pièce. 😷


🥣 Mélanger les corps gras avec la soude caustique et mixer jusqu’à voir le mélange s’épaissir.


🌱 Quand la “trace” apparaît (on t’explique ce que c’est plus bas 👇🏼), c’est le moment d’ajouter les actifs : huiles essentielles, argiles, plantes, huiles végétales pour surgraisser, etc.


⏳ Mettre la pâte dans plusieurs petits moules avant de la laisser de côté pendant minimum 24 heures pour que la réaction chimique se produise tranquillement.


🕐 Lorsque les 24 heures sont écoulées : démouler les savons et les laisser sécher à l’air libre durant au moins 4 semaines.


🧼 Au bout de 4 semaines, le savon peut être utilisé pour se laver le corps ou les mains !

Comment surgraisser un savon à froid ?

Même si le savon est déjà très nourrissant et hydratant pour la peau, les savonniers peuvent décider de les rendre encore meilleurs ! Pour ça, ils peuvent ajouter des actifs en tout genre : apaisants, hydratants, astringents, détoxifiants, éclat, anti-âge, etc. Ils peuvent aussi avoir envie de surgraisser leurs savons ! 🧼


Dans ce cas, ils ont de moyen de faire : 

  • soit, ils attendent de voir apparaître ce qu’ils appellent la trace pour ajouter les actifs de leur choix ou bien des huiles de surgraissage
  • soit, ils diminuent la quantité de soude caustique pour avoir plus de corps gras.


💡 Note que la trace n’est pas vraiment une “trace” à proprement parler, mais plutôt la pâte qui va commencer à s’épaissir naturellement lors du mixage ! En gros, dès que le mélange a une texture de crème anglaise (miam 😋), on peut considérer que la trace est là.

Les bienfaits de la saponification à froid

Cette technique aussi vieille que notre bon vieux Théodore présente des avantages pour la peau, mais aussi pour l’environnement ! 


Question peau, on en a déjà parlé, le savon à froid est doux, respectueux du film hydrolipidique et, en fonction des ingrédients et actifs choisis, il apporte plein de vertus à la peau. Par exemple avec un peu de rhassoul, le savon peut être purifiant, astringent et tonifiant. Avec de l’huile de jojoba, il sera hydratant et adoucissant et conviendra parfaitement aux peaux mixtes à grasses. Avec du beurre de karité, il sera apaisant et anti-inflammatoire en plus de favoriser l’élasticité de la peau. Avec de l’huile essentielle de lavande, il sera antibactérien, détoxifiant et apaisant. Enfin, si tu préfères l’huile essentielle d’eucalyptus, ton savon sera purifiant et assainissant. Bref, les limites sont celles de ton imagination et de tes besoins, et ça, c’est super cool ! 🤩


Question environnement, les savons à froid ont un impact écologique réduit comparé aux savons à chaud : 

  • pas besoin d’énergie pour les fabriquer (à part la force des bras, ils n’ont besoin de rien)
  • pas d’ingrédients farfelus qui sont dangereux pour les océans, les composants sont naturels et biodégradables
  • pas forcément besoin d’emballage, ils peuvent être vendus en mode “zéro-déchet”
  • pas de gaspillage : les chutes peuvent être utilisées pour faire des lessives maison, des nouveaux savons ou des shampoings solides


Maintenant qu’on t’a présenté en long, en large et en travers la fabrication et les bienfaits d’un savon SAF, on te propose une recette de savons surgras à faire à la maison. 😊

les différents bienfaits d'un savon surgras

Recette de savons surgras maison

La recette dont nous allons te parler est une recette de savon solide. Si jamais tu préfères les savons liquides maison, on t’invite à aller voir notre article sur le sujet ! Pour celle-ci on va partir sur une recette de savon surgras au calendula, idéal pour les peaux fragiles.


Bon à savoir : chaque huile végétale et chaque beurre végétal possède son propre indice de saponification. Tu peux donc adapter les ingrédients de notre recette, seulement pense bien à vérifier les indices de saponification avant de te lancer !

Savon surgras peaux sensibles

Pour cette recette, tu vas avoir besoin des ingrédients suivants : 

🫒 huile d’olive

🥥 huile de coco

💧 eau

👉🏼 soude caustique

🌼 macérat huileux de calendula.

Tu auras besoin d’une balance précise, de récipients, d’un mixeur plongeant, de moules (amuse-toi avec les formes ! 🐠 ), de gants, de lunettes et d’un masque.

Voici comment procéder pour réaliser ton savon surgras maison :

  • Dans un récipient, mets 200 g d’huile de coco et 200 g d’huile d’olive.
  • Dans un autre récipient, mélange 63,6 g de soude caustique avec 136 g d’eau. (Attention à bien mettre ton masque, tes gants et tes lunettes).
  • Mélange ensuite les deux mélanges (corps gras et soude), puis mixe-les jusqu’à obtenir la trace.
  • Lorsque la trace apparaît, ajoute deux cuillères à soupe de macérat de calendula et mixe à nouveau. 
  • Verse dans tes moules et laisse sécher 24 à 48 h.
  • Au bout de 48 h maximum, démoule tes jolis savons et mets-les à l’air libre pour sécher pendant encore 4 semaines !


💡 Pour te simplifier la tâche, on a calculé les quantités exactes dont tu auras besoin. 😊


Si jamais tu as besoin d’être accompagné dans la réalisation de ton premier savon maison, on te conseille de suivre cette vidéo tuto de savon à la spiruline. Tout y est expliqué, c’est un vrai trésor des fonds marins !

5 étapes de la recette de savon surgras maison

Saponification à froid et savon surgras, en conclusion !

Tu l’as vu matelot, les savons SAF sont des savons doux, respectueux de la peau, mais aussi de l’environnement. Ce qui est formidable, c’est que cette technique de maître savonnier qui ne date pas d’hier revient au goût du jour grâce à de jolies marques !

Sache aussi que si tu veux réaliser ton savon maison, c’est possible. Il te suffit seulement de bien te préparer et de te former un peu sur le sujet avant de te lancer. Eh oui, la magie n’opère pas sans un peu d’huile de coude ! ✨


On espère que notre recette de savon surgras te plaira et qu’elle fera du bien aux peaux de toute ta petite famille. À très vite ! ⛵️

DÉCOUVRIR
Mascotte JU par Juliette

Inscris-toi à la newsletter Juliette pour suivre toutes nos actus !

10% offert sur ta 1ère commande !
Découvre les coulisses, les nouveautés, apprends-en plus sur la préservation d'Océan et de ta santé.
En cliquant sur "J'accepte", tu acceptes que des cookies soient stockés sur ton appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts de marketing. Politique de confidentialité