Le savon sans savon, ça savonne tout autant

Santé
Temps de lecture :
4 minutes
26/5/22
🤓
4 minutes
26/5/2022
On a tous le droit de savoir ce que l'on met sur notre corps ! Produits d'hygiène, lessive, produit vaisselle... l'équipage de Juliette démystifie la cosmétique

Bonjour mon jeune camarade, c’est papy Théodore 🐢. Une fois n’est pas coutume : cette fois-ci, nous nous retrouvons pour une nouvelle leçon dédiée à la santé ! Comme tu le sais, chez Juliette, nous faisons la part belle aux cosmétiques naturels, à la fois doux pour la peau et pour la planète ! 

Aujourd’hui, je vais te conter le fonctionnement et les bienfaits du savon sans savon. Oui oui, tu as bien lu ! Le savon sans savon, ça existe : et c’est même très efficace ! Explications 🤓 . 

Savon sans savon, késaco ? 🧼

Le “savon sans savon”, c’est un petit nom un poil paradoxal… j’en conviens ! 

En fait, par “savon sans savon” ,“pain dermatologique” ou “syndet”, on désigne un nettoyant solide disposant d’un pH neutre. Autrement dit, il s’agit d’un savon qui n’a pas subi de saponification

💡 Pour rappel, la saponification, c’est une réaction chimique entre les molécules d’un corps gras (huiles ou beurres végétaux) et d’une base (soude ou potasse). Comme son nom l’indique, ce procédé n’implique pas de chauffer des ingrédients. Pour fabriquer un savon artisanal, on utilise le plus souvent la saponification à froid afin de préserver les bienfaits des actifs. De son côté, la saponification à chaud, réservée aux productions industrielles, fait perdre aux actifs du savon ses principaux attraits. 

💡 Bon à savoir 

Un savon traditionnel, c’est un mélange de corps gras (huile de noix de coco, huile d’argan, huile d’amande douce…) et de base minérale (de la soude pour un savon solide, de la potasse pour un savon liquide). 

Des ingrédients secondaires peuvent être ajoutés à cette composition de base (comme des parfums, des huiles essentielles, des conservateurs…).

Les bénéfices d’un savon sans savon ✨

Il faut savoir qu’un savon traditionnel, ce n’est pas vraiment bon pour la peau ! Son pH est alcalin - autrement dit, il est basique (car supérieur à 7). Problème : le pH naturel de la peau se situe plutôt autour de 5.5 : il est donc acide. 

Tu l’auras compris : utiliser un savon quotidiennement n’est pas sans impact pour la peau, puisque ça contribue à dérégler son pH et son acidité naturelle… et ainsi altérer la barrière protectrice cutanée. Or, dérégler le film hydrolipidique peut causer des sensations de tiraillements, des démangeaisons… Bref : ça crée plein de désagréments cutanés ! 

⚠️ Ce phénomène est décuplé sur les peaux sensibles, les peaux intolérantes et les peaux atopiques. 

⚠️ bis : Savon traditionnel et eau dure (autrement dit : eau calcaire) ne font pas bon ménage ! En effet, une eau calcaire est fortement concentrée en ions calcium et ions magnésium. Or, mis en contact avec du savon basique, ces ions vont former des sels de calcium et sels de magnésium (également appelés “précipités insolubles”). Conséquence ? Les actions nettoyantes du savon diminue ! 

Du coup, de quoi se compose un savon sans savon ? 

On l’aura compris : un savon sans savon est confectionné sans processus de saponification. Il possède un pH acide, similaire à celui de notre peau. Il permet donc de nettoyer la peau sans déséquilibrer son pH.  

Quant à sa composition, elle est… principalement synthétique ! D’ailleurs, on appelle aussi le savon sans savon “syndet” pour “synthetic detergent”. Eh oui, car il résulte d’un mélange d’agents lavants de synthèse - les tensioactifs. Ce sont eux qui permettent de solubiliser deux phases non miscibles entre elles (comme l’eau et l’huile, par exemple !). Autrement dit, les tensioactifs permettent de disperser les corps gras de la solution dans l’eau.

À noter toutefois que le pouvoir moussant du savon sans savon est plus faible, comparé aux savons traditionnels. Ce qui n’enlève rien à son pouvoir moussant - comme on te l’expliquait dans cet article dédié à la mousse de savon

Le conseil de JU

Mieux vaut privilégier un savon sans savon certifié bio. Ce gage de durabilité et naturalité prouvera que les tensioactifs présents dans le savon sont doux - car conformes aux chartes de labellisation bio.

La différence avec le savon surgras

Contrairement au savon sans savon, le savon surgras est préparé via un processus de saponification. Son pH est donc basique. Une différence subsiste toutefois par rapport à un savon classique : afin de rendre le savon surgras plus hydratant, on ajoute un certain pourcentage d’huile ou de corps gras au savon surgras… ce qui lui confère de grandes propriétés hydratantes ! 

À l’image du pain dermatologique, le savon surgras convient aussi parfaitement aux peaux sensibles ou atopiques. 

Quand utiliser un savon sans savon ? ⏳

Grâce à son pH physiologique proche du pH naturel de la peau, le savon sans savon permet de nettoyer la peau sans l’agresser. Il est donc particulièrement indiqué aux personnes possédant une peau sensible ou réactive, une peau atopique, voire même une peau sèche. 

Mais ce n’est pas tout ! Non comédogène, le pain dermatologique convient également très bien aux peaux grasses et/ou à tendance acnéique. La raison ?  Il permet d’éliminer les impuretés et de réguler l'excès de sébum, le tout, sans perturber l’épiderme ! 

Le savon sans savon, ça savonne tout autant, en conclusion

En résumé : le “savon sans savon”, c’est un produit nettoyant plus doux pour la peau, qui n’implique aucun procédé de saponification… et qui n’altère pas l’équilibre naturel de la peau ! 

Il convient à tous les types de peau - mais en particulier celles qui sont sensibles et réactives. Bref, c’est l’allié des épidermes fragiles ! 

À l’inverse, le savon traditionnel occasionne de nombreux désagréments et tiraillements (car les agents lavants qu’il contient contribuent à fragiliser l’équilibre de la peau - notamment son film hydrolipidique).  

DÉCOUVRIR
Mini Jeux de Noël

[E-book] Découvrez pas à pas le recyclage du plastique avec vos enfants !

Recevez gratuitement la Recyclopédie dans votre boîte mail. Un e-book de 25 pages dédié au recyclage, de votre poubelle jaune jusqu'à la seconde vie de nos déchets. Découvrez une information simplifiée et illustrée, mettez en pratique vos connaissances lors de quiz et d'activités à réaliser avec vos enfants.
En cliquant sur "J'accepte", des cookies seront stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts marketing. Politique de confidentialité