Sobriété énergétique et illuminations de Noël : la crise, une aubaine pour revoir notre conso ?

Planète
Temps de lecture :
4 minutes
4/11/22
🤓
4 minutes
4/11/2022
Toi aussi t'as envie de changer le monde sans sacrifier ton plaisir ? Rejoins Juliette pour supprimer le plastique à usage unique de nos maisons !

C’est désormais officiel : cet hiver, la sobriété énergétique sera de mise. Sur les Champs-Elysées, les marchés de Noël ou même en ville, les décorations brilleront un peu moins, et c’est pour le mieux ! Lumière, dans cet article, sur le concept de sobriété énergétique, et sur sa nécessité absolue.  

Qu’est-ce que la sobriété énergétique ? 

Cette nouvelle a fait couler beaucoup d’encre : le gouvernement souhaite réduire de 10% la consommation d’énergie en France d'ici à 2024. Cette mesure figure dans le plan de sobriété qui a été annoncé en juillet 2022 par Emmanuel Macron. Mais qu’est-ce que la sobriété, au juste ? 

 La sobriété énergétique, c’est une démarche qui consiste à optimiser les consommations d’énergie, grâce un changement des habitudes collectives ET individuelles. En clair, il s’agit de consommer moins, chacun à notre échelle… et selon nos besoins. 

 💡 Comme aiment à le rappeler les spécialistes, il ne faut pas confondre sobriété et austérité. L’idée, ce n’est pas de couper court à l’énergie… mais plutôt d’éviter de la gaspiller ! 

Donne-moi ton empreinte carbone, je te dirai qui tu es

Ce n’est plus un secret : l’Homme consomme au quotidien une quantité faramineuse d’énergie. En moyenne, un Français émet 10 tonnes d’équivalent CO2 par an. Or, les objectifs de neutralité carbone fixés en 2015 par les accords de Paris visent une décroissance qui nous ferait arriver à 2 tonnes annuelles par personne… d'ici à 2050 ! 

Mais ce n’est pas tout ! Dans le contexte politique agité que nous connaissons, la Commission Européenne a demandé en juillet 2022 à ses états membres de réduire leur consommation de gaz de 15% d’ici au 31 mars 2023. 

Autrement dit : on a du pain sur la planche… Il est temps de remettre en question nos habitudes et nos traditions !

Spoiler alert : les éco-gestes pratiqués au quotidien par les citoyens ne peuvent pas faire des miracles ! Pour réduire durablement notre consommation énergétique, il est crucial que l’État, ainsi que les villes, donnent l’exemple et proposent des stratégies pour économiser l’énergie. 

La dépense publique, un poste qui pèse lourd sur notre empreinte carbone

Comme on peut le voir sur ce graphique réalisé par Carbone 4 (un cabinet de conseil dans la stratégie bas-carbone), nos émissions de gaz à effet de serre sont causées par : 

  • Nos modes de transports 
  • Notre alimentation 
  • Notre logement
  • Notre consommation quotidienne
  • ET les dépenses publiques ! 

Or, ce dernier poste d’émissions est incompressible - puisqu’il s’agit d’émissions produites par les services publics (comme les administrations, les établissements de santé, les écoles, les infrastructures diverses et variées…). Pour ces dépenses, ce n’est pas à l’individu, mais à l’ÉtatEtat de prendre les mesures d’optimisation énergétiques nécessaires ! 

Et les guirlandes de Noël, dans tout ça ? 

Grandes avenues illuminées par des sapins étincelants, guirlandes féériques et magasins qui brillent de mille feux… On doit bien l’avouer : chaque hiver, l’esprit de Noël vient parer nos villes d’un charme particulier. Et l’impact écologique, alors ? 

Eh bien, tout dépend bien sûr de la ville, de sa taille et de son budget pour les décorations de Noël ! Par exemple, à Lille, le budget décoration de Noël était de 336 000€ en 2016 - dont 12 500€ de facture énergétique

Pour la ville de Nantes, le budget des illuminations a été de 500 000€ en 2021… mais causé en grande partie par l’achat et la location de motifs, ainsi que la pose et la dépose des installations.  

En clair, les illuminations de Noël n’ont pas forcément un lourd impact énergétique. La raison ? Le passage aux LED, effectué par une majorité des villes françaises. Pourtant, de nombreuses villes comme Nantes, Lille ou Compiègne ont choisi cette année de diminuer le temps d'éclairage de leurs illuminations festives. D’autres, comme Béthune ou Crouy-Saint-Pierre, ont même choisi de faire l’impasse sur les illuminations cette année.

Pourquoi réduire des illuminations qui consomment peu ? 

Pour donner l’exemple, pardi ! L’abondance et le faste qui caractérisent les fêtes de Noël peuvent sembler tout à fait inappropriées, alors même que des millions de foyers sont appelés à baisser leur chauffage à 19°C cet hiver. 

Peu importe qu’une ampoule LED consomme peu d’énergie… Lorsqu’une commune réduit ses illuminations de Noël, elles envoie un signal fort à ses habitants, et montre qu’elle fait des efforts pour consommer mieux. Bref, elle fait preuve d’exemplarité.  

La sobriété, une belle occasion de repenser les fêtes ? 

Qu’on se le dise, matelot ! La course effrénée des cadeaux de dernière minute et les super promos qui encouragent à consommer à outrance, ce n’est pas vraiment dans l’esprit de Noël. 

Appliquer le principe de sobriété à Noël, finalement, ça ne signifie pas simplement “allumer moins de guirlandes lumineuses”, mais demande également d’offrir des cadeaux plus durables, de composer des menus de Noël faits de produits locaux (sans inclure de viande à chaque repas…), d’offrir à un proche une belle expérience et pas forcément un cadeau matériel, d’éviter les déchets inutiles en emballant ses cadeaux dans de jolis tissus japonais... bref, de revenir à des modes de consommation plus simples ! 

💡 Appliquer la sobriété énergétique chez soi, c’est, par exemple, choisir de confectionner soi-même des décorations de Noël, à partir de matériaux de récupération ! 

📌 Et pour offrir un cadeau de Noël porteur de sens, à la fois écologique et made in France, n’hésitez pas à consulter notre article dédié !  

 

Sobriété énergétique et illuminations de Noël, en conclusion

Derrière le concept de sobriété énergétique, finalement, il y a une idée simple… La meilleure énergie est celle qu’on ne consomme pas. Tout simplement !  Il existe de nombreux gestes que l’on peut appliquer au quotidien pour tendre vers cette fameuse sobriété… en apprenant par exemple à se chauffer sans électricité, privilégiant les modes de transport doux, en consommant local… 

Pour faire face au défi climatique ET énergétique qui nous attend, nous devons tous faire des efforts pour adopter des modes de consommation raisonnés… et raisonnables ! 🙌

DÉCOUVRIR
Mascotte JU par Juliette

[E-book] Découvrez pas à pas le recyclage du plastique avec vos enfants !

Recevez gratuitement la Recyclopédie dans votre boîte mail. Un e-book de 25 pages dédié au recyclage, de votre poubelle jaune jusqu'à la seconde vie de nos déchets. Découvrez une information simplifiée et illustrée, mettez en pratique vos connaissances lors de quiz et d'activités à réaliser avec vos enfants.
En cliquant sur "J'accepte", des cookies seront stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts marketing. Politique de confidentialité