Tensioactifs en cosmétique : Le guide pour tout comprendre

Santé
Temps de lecture :
5 minutes
15/03/2021
🤓
5 minutes
15/03/2021
On a tous le droit de savoir ce que l'on met sur notre corps ! Produits d'hygiène, lessive, produit vaisselle... l'équipage de Juliette démystifie la cosmétique

Hello matelot 👋🏻, récemment, on te parlait de l’émulsion en cosmétique, c’est-à-dire la dispersion d’un liquide dans un autre liquide, comme c’est le cas dans une crème hydratante… ou dans une mayonnaise ! On y expliquait notamment, que les émulsions étaient par nature instables et qu’il fallait donc les stabiliser.

Pour ce faire, on utilise fréquemment des tensioactifs, aussi appelés "agents de surface" ou "surfactants". Ce sont des molécules possédant à la fois une affinité pour lʼeau et une affinité pour l’huile, qualité qui leur permet de se placer à l’interface entre l'eau et les ingrédients non miscibles avec l’eau. C’est donc grâce aux tensioactifs que l’on va pouvoir stabiliser l’émulsion pour qu’elle reste bien homogène

Les tensioactifs sont des ingrédients indispensables à la fabrication cosmétique. Mais ils sont très nombreux et ne se valent pas tous entre eux ! Juliette t’aide à y voir plus clair pour mieux comprendre ce qui se trouve dans tes produits de beauté


Les tensioactifs, c'est quoi exactement ? 👩🏼‍🔬

Un tensioactif est une molécule qui possède à la fois une affinité pour l'eau (une partie dite “hydrophile”) et pour les corps gras (une partie dite “lipophile”). On dit de lui qu'il est amphiphile (“amphi” signifie “des deux côtés” en grec). Il sert donc à solubiliser deux phases non-miscibles entre elles.

Molecule tensioactif avec tete hydrophile et queue hydrophobe

On représente schématiquement un tensioactif par une tête, la partie hydrophile et une queue, la partie lipophile. Plus qu'une simple représentation, ce schéma illustre concrètement la structure chimique du tensioactif : sa queue est une chaine carbonée apolaire et sa tête un groupe chimique polaire

Le tensioactif se positionne à l'interface entre deux phases non miscibles, l’eau et l’huile, de sorte que sa queue hydrophobe soit en contact avec l'huile (ou orientée vers l'huile) et que sa tête hydrophile soit en contact avec l'eau (ou orientée vers l'eau). 

Lorsque les tensioactifs se trouvent dans une solution aqueuse sans huile, donc sans liquides immiscibles ni possibilité de se placer à l'interface entre les deux, ils se regroupent sous forme de micelles. Le tensioactif peut alors soit orienter sa tête vers la surface pour créer un film aqueux, soit former une micelle.

Pour faire simple, comme les tensioactifs sont à 100% dans l'eau, les queues hydrophobes (qui n’aiment pas l’eau) ne s’y sentent pas à leur place et se regroupent. Elles s'attirent entre elles pour former un cœur lipophile (qui aime l’huile). Les cœurs ont la propriété d’emprisonner la saleté (qui est grasse). On trouve ces micelles notamment dans les détergents ou encore dans l’eau micellaire

Quelles peuvent être les propriétés technologiques des tensioactifs ? 🧼

Les tensioactifs possèdent différentes propriétés, en plus de stabiliser les mélanges. C'est pourquoi on les utilise en cosmétique, comme en pharmacie ou même en cuisine. Un tensioactif peut être :

  • Moussant : facilite la dispersion d'un gaz dans un liquide (exemple : mousse à raser)
  • Détergent :  permet de décrocher les impuretés
  • Solubilisant : aide à solubiliser un ingrédient non-miscible dans un milieu
  • Émulsionnant : facilite le mélange d'ingrédients non-miscibles entre eux (exemple : la vinaigrette)
  • Mouillant : facilite l'étalement du liquide sur une surface solide (exemple : la peau)

Quelles sont les différentes catégories de tensioactifs ? 🔬

Comme on te l’expliquait plus haut, tous les tensioactifs ne se valent pas entre eux. Certains sont plus irritants ou plus doux que les autres, d'autres ont des propriétés technologiques spécifiques plus ou moins prononcées. Choisir ses tensioactifs, c'est trouver le bon équilibre entre propriétés souhaitées et santé.

Par exemple, tu veux un shampoing qui mousse à fond, mais qui ne pique pas les yeux. Il faudra alors parvenir à trouver l’équilibre entre les tensioactifs anioniques qui moussent et les non ioniques super doux mais qui ne moussent pas ! 

  • Anioniques : ce sont les tensioactifs les plus courants, car peu onéreux et avec une bonne activité détergente et moussante. Mais ils sont réputés pour être desséchants ! On les retrouve en particulier dans les produits d’entretien et produits cosmétiques (notamment le SCI) tels que les shampoings solides. Exemples : Sodium coco sulfate (SCS), Sodium cocoyl isethionate (SCI), huile de ricin sulfatée (Sulfated castor oil), Sodium lauryl sulfoacetate (SLSA), Sodium Lauroyl Sarcosinate

  • Cationiques : ils sont peu utilisés en cosmétiques car mal supportés par la peau. Ils s'associent bien à la kératine et permettent de gainer les cheveux mais les rendent lourds.

  • Amphotères : ces tensioactifs sont plutôt bien tolérés par la peau et ne piquent pas les yeux. Ils sont en revanche soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens, c’est-à-dire d'interagir avec le système hormonal. Exemple : Cocamidopropyl Betaine

  • Non ioniques : ce sont les tensioactifs les plus coûteux mais aussi les plus doux ! Ils possèdent une bonne activité détergente et sont de bons dispersants qui produisent une mousse douce et fine. Exemples : Alkylphénols éthoxylés, Alcools éthoxylés, Decyl glucoside, Cetyl alcohol, les glutamates, Lauryl glucoside, Coco glucoside

Pourquoi certains tensioactifs sont-ils qualifiés de dangereux ? 🥽

Lorsque l’on étudie la dangerosité d'un tensioactif, on scrute tout son cycle de vie : sa matière première, sa production, ses effets au contact de l'homme, puis la façon dont il termine sa vie dans l'environnement. Certains affectent de façon plus ou moins importante la santé, et d'autres l'environnement.

🩺 Effets sur la santé 

Il est important de bien choisir ses tensioactifs, car certains d’entre eux sont :

  • irritants
  • allergisants
  • perturbateurs endocriniens
  • cancérigènes

🌍 Effets sur l'environnement 

En plus d’être nocifs pour la santé, certains tensioactifs sont également dangereux pour l’environnement. Certains sont issus de la pétrochimie et constituent des matières non-renouvelables. Ils peuvent notamment libérer des composés chimiques toxiques en se dégradant.

D'autres dégradent directement les milieux naturels. Certains tensioactifs moussants, détergents, etc. continuent leur vie dans l'océan une fois passés par nos canalisations. L'océan forme naturellement ce que l'on appelle des embruns marins (les ”aérosols” libérés par les vagues). Ces embruns marins se chargent en tensioactifs et autres polluants et altèrent ainsi les protections naturelles de certains végétaux.

❌ Quelques tensioactifs à éviter

  • Ammonium Lauryl Sulfate
  • Ammonium Laureth Sulfate
  • Cocamidopropyl Betaine
  • Cocamidopropyl hydroxysultaine
  • Disodium Cocoamphodiacetate
  • Disodium Laureth Sulfosuccinate
  • Disodium Lauryl Sulfosuccinate
  • Lauryl Ether Sulfate
  • Sodium Cetearyl Sulfate
  • Sodium Coco Sulfate (SCS)
  • Sodium Dodecylsulfate
  • Sodium Lauryl Sulfoacetate (SLSA)
  • Sodium Lauroyl Sarcosinate
  • Sodium Laureth Sulfate (SLES)
  • Sodium Myreth Sulfate


On espère que cet article t’a plu et qu’il te permettra de mieux comprendre ce qui se trouve dans tes produits de beauté. Si le sujet t’intéresse, jette régulièrement un coup d’œil à la rubrique Santé du Journal de Bord de Juliette. On y passe au peigne fin tout ce qui se trouve sur les étagères de ta salle de bain ! 🛀🏽😉


Article rédigé par
Violette Plessz
Mascotte JU par Juliette

Inscris-toi à la newsletter Juliette pour suivre toutes nos actus !

Découvre les coulisses de l'équipage, les derniers tutoriels DIY, apprends-en plus sur la préservation de la planète mais aussi de ta santé.