Végétalisation des villes : pourquoi et comment le faire ?

Planète
Temps de lecture :
6 minutes
3/3/22
🤓
6 minutes
3/3/2022
Toi aussi t'as envie de changer le monde sans sacrifier ton plaisir ? Rejoins Juliette pour supprimer le plastique à usage unique de nos maisons !

Bien l’bonjour matelot, tu te souviens, il y a quelque temps, on te parlait des villes feuilles vertes européennes comme étant des villes écoresponsables où il fait bon vivre ? Eh bien aujourd’hui, on te retrouve pour te parler de végétalisation des villes. Bien que le terme soit un peu chic, la végétalisation des villes, c’est en réalité très simple. Le principe est de ramener un peu verdure dans les grandes, moyennes et petites villes ! 🌳

À travers cette initiative environnementale, les habitants des villes et la planète bénéficient de plusieurs bienfaits : joie de vivre et bien-être (des espaces verts, c’est quand même plus gai que du béton), températures correctes (grâce aux arbres pardi), retour des oiseaux et des insectes en ville, diminution de la pollution atmosphérique et sonore…

Bref, ça promet une vie un peu plus douce et moins goudronnée !

Mais du coup, comment fait-on exactement pour végétaliser une ville ? On plante des arbres n’importe où ? On met des ruches ? 🐝 On retire le béton pour y mettre du sable ? Dans cet article, on t’explique tout en détails pour que toi aussi tu puisses faire revenir un peu de nature en ville. Let’s goooooooo ! ⛵️

Les bienfaits de la végétalisation des villes 🌳

Végétaliser les milieux urbains, ça n’a presque que du bon ! On dit presque parce qu’en fonction des variétés d’arbres ou de plantes, on peut avoir des pics de pollution atmosphérique. Eh oui certains végétaux rejettent des polluants (allergènes, monoxyde de carbone ou encore des composés volatiles) qui, à cause du soleil, peuvent produire de l’ozone, un gaz considéré comme étant un polluant secondaire. Le choix des végétaux utilisés pour créer des espaces verts est donc très important ! 😊

En dehors de ce petit point négatif, on y voit que du positif. Végétaliser une ville, ça permet en effet plusieurs choses : 

🙂 Redonner le moral aux habitants ! Vivre dans une ville verte, avec des parcs, des hectares de verdures, des oiseaux qui chantent, des zones d’ombrages ou encore des abeilles qui pollinisent au printemps, ça ne peut que faire du bien au moral, non ? 

🌳 Profiter de températures plus basses grâce à l’ombre des arbres ! Que celui qui n’a jamais cherché le moindre petit morceau d’ombre en été sous 40° nous jette un poulpe ! 

En effet, grâce aux végétaux en ville, les températures peuvent baisser de plusieurs degrés. Pourquoi ça ? Simplement parce que la végétation absorbe une grande partie des rayons solaires tout en produisant de l’ombre. Plus il y a de végétaux en ville, moins les rayons du soleil vont être imprégnés puis rejetés par la chaussée. En plus de ça, les arbres sont des petites clims ambulantes : ils absorbent les eaux de pluies, les stockent et lorsqu’il fait chaud, ils les relâchent dans l’air sous forme de vapeur d’eau. On appelle ce phénomène l’évapotranspiration !

💡 Plus les arbres bénéficient de terre autour d’eau, plus le phénomène d’évapotranspiration est élevé.

🐝 Permettre une biodiversité riche ! Et oui, pas de plantations, pas d’insectes ! 

Les insectes comme les abeilles et les bourdons participent à la pollinisation des fleurs chaque année. D’autres insectes, en décomposant les déchets, permettent à la terre de rester riche en nutriments et donc de favoriser la pousse des plantes. Quant aux oiseaux, ils transportent du pollen, des graines et régulent la quantité d’insectes en les mangeant ! Eh oui, les insectes sont utiles, mais ils sont aussi champions pour manger la végétation. Il est donc important de contrôler leur nombre !


🌬 Offrir une meilleure qualité de l’air  ! La végétation et les sols naturels en zone urbaine permettent de filtrer et d’absorber certaines particules polluantes et favorisent la circulation de l’air en aérant les espaces très urbanisés. À titre d’exemple, un arbre arrivé à âge mature peut piéger 20 kg de particules polluantes par an !

En plus de ça, la photosynthèse absorbe le CO2 et rejette du dioxygène. On sait d’ailleurs qu’un arbre peut produire entre 15 et 30 kg d’oxygène par an.


🌍 Lutter contre la pollution des sols ! Les chercheurs ont découvert plusieurs phytotechnologies permettant de préserver la qualité des sols et par conséquent de l’air. Grâce à certains végétaux et microorganismes, ils estiment pouvoir dépolluer une partie des sols. L’idée est d’utiliser les racines des végétaux pour absorber ou dégrader les polluants présents dans le sol.


📣 Contrôler la pollution sonore ! Ce point-ci est à nuancer : un arbre ou une plante ne vont pas avoir un grand effet sur les ondes acoustiques. Cependant, une forêt ou une colline peuvent changer la donne. Le but est de limiter les éléments “dures” (façades en béton par exemple) qui vont réfléchir les ondes sonores et de favoriser les matériaux poreux ou comportant des cavités pour les absorber !


💧 Limiter les inondations ! Tu savais que depuis que les villes étaient sur-bétonnées, on connaissait une augmentation des inondations ? En même temps, ça parait évident : si tu verses un verre d’eau sur un trottoir, l’eau va stagner, alors que si tu verses un verre d’eau sur la terre, l’eau va être absorbée. Bien sûr, le réchauffement climatique et tous les événements météorologiques extrêmes de ces dernières années jouent aussi un rôle dans tout ça !


🥬 Approvisionner la ville en fruits et légumes de saison ! Les jardins collectifs n’ont pas le vent en poupe pour rien : ils promeuvent la biodiversité, mais sont aussi parfaits pour approvisionner les villes en circuit court. Bien sûr, les jardins privatifs sont tout aussi utiles que les collectifs. 


👩🏻‍🌾 Créer des emplois ! Qui dit espaces verts, dit personnel pour entretenir ces espaces verts. La végétalisation des zones urbaines crée donc des emplois !


Sans oublier que tout ça, ça donne une ville agréable et jolie où il fait bon vivre ! 😊

Théodore est sur un potager de toit de ville

7 idées pour végétaliser ta ville !

Maintenant qu’on a vu le “pourquoi”, on va se pencher sur le “comment”, tu veux bien ? On te donne ici 7 idées pour ramener un peu de nature dans ta ville !

Créer des nouveaux espaces verts

La création d’espaces verts peut prendre différentes tournures : jardins privés, jardins collectifs, bacs végétaux, potager vertical, parcs, hectares de forêts en plus ou simplement fleurs au balcon, il existe des dizaines de manières de rendre ta ville un peu plus verte ! 🌸

Végétaliser les toitures, les murs, les trottoirs et les jardins

Eh oui, tu peux tout à fait mettre des plantes grimpantes sur les murs de ta maison et des arbustes sur ton toit ! D’ailleurs, les entreprises optent de plus en plus pour des toitures végétalisées. C’est le moyen idéal d’allier nature et plaisir puisque l’été les salariés peuvent profiter de roof top au vert. 🍃

Si végétaliser ta maison ou ton entreprise ne te dit rien, tu peux toujours faire un potager chez toi : jardin classique ou jardinet de balcon, fais avec les moyens du bord ! 

Dernière idée : rendre les trottoirs de ta ville moins goudronnés en y mettant des parterres de fleurs ou des arbres.

Entretenir les espaces verts déjà existants

Rien ne sert de créer de nouveaux espaces verts si ta ville a déjà du mal à entretenir ceux qui existent. Les arbustes et autres plantations ont en effet besoin d’être arrosés, taillés et désherbés pour pousser et rester en vie !

Si tu as envie de mettre la main à la pâte, tu peux te rendre en Mairie afin de savoir si tu peux être bénévole par exemple. 😊

Empêcher la progression du béton

Pour ça, tu peux soit te mettre dans une association qui lutte contre le développement urbain, soit faire partie d’une armée pacifique comme celle des bombes de graines écologiques ! L’idée est de créer des petites boules végétales qui contiennent des graines et de les lancer dans des jardins en friches ou dans des espaces verts. Le but ? Faire renaître la biodiversité !

Installer des ruches 

Les abeilles, c’est le futur matelot ! 🐝 Sans elles, plus de fleurs, plus de plantes, plus de vie dans les villes et ailleurs. Tu peux donc installer une ruche dans ton jardin (attention, sois un minimum formé pour t’occuper des abeilles) ou demander à ta ville d’en mettre à des endroits stratégiques. 

Autres moyens de faire revenir les abeilles et les bourdons : planter des fleurs et des plantes et tailler tes haies quand la période de pollinisation est terminée !

Demander un permis de végétaliser

Si tu vis en appartement ou que tu en as simplement marre de voir de plus en plus de zones bétonnées dans ta ville, tu peux demander ton permis de végétaliser. Ce dispositif est mis en place depuis 2015 et il permet à ceux qui le détiennent de planter des fleurs et des plantes un peu partout ! Si tu as ton permis de végétaliser, tu peux même installer des jardinières mobiles dans ta ville. Le rêve non ? 🪴

Inscrire ta ville au concours “villes et villages fleuris”

Last but not least, tu peux challenger ta ville en l’inscrivant au concours “villes et villages fleuris”. L’idée qui a lancé ce concours ? Ramener du végétal en ville en promouvant le fleurissement et les espaces verts ! C’est une belle idée, non ?


Végétaliser la ville, en conclusion 🌳

Remettre un peu de verdure dans ta ville offre des bénéfices à la planète, mais aussi à la santé (mentale et physique) des hommes. Végétaliser sa ville, c’est moins de pollution atmosphérique et sonore, moins de températures excessives et une meilleure qualité d’air. C’est aussi un cadre de vie plus agréable et un bel espace public ! 🙂


Avant de te lancer dans nos 7 idées pour végétaliser une ville, pense à faire des études de faisabilité : budget, types de plantes bonnes pour la ville, hectares de terre qui peuvent être aménagés, etc. Tout ça, ça représente du travail et de l’argent, mais ça vaut vraiment le coup. Après tout, le monde de demain se construit aujourd’hui non ? Alors n’attends plus et rends-toi utile comme tu le peux ! 🚀

DÉCOUVRIR
Mascotte JU par Juliette

[E-book] Découvrez pas à pas le recyclage du plastique avec vos enfants !

Recevez gratuitement la Recyclopédie dans votre boîte mail. Un e-book de 25 pages dédié au recyclage, de votre poubelle jaune jusqu'à la seconde vie de nos déchets. Découvrez une information simplifiée et illustrée, mettez en pratique vos connaissances lors de quiz et d'activités à réaliser avec vos enfants.
En cliquant sur "J'accepte", des cookies seront stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts marketing. Politique de confidentialité